Ardèche : un homme se suicide, sa femme retrouvée morte, serait victime "vraisemblablement d'un féminicide"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathieu Boudet
Ce sont les gendarmes qui auraient réveillé le garçon de 10 ans, dans sa chambre. L'enfant a "entendu une dispute" dans la nuit, mais, celles-ci étant fréquentes, il se serait rendormi.
Ce sont les gendarmes qui auraient réveillé le garçon de 10 ans, dans sa chambre. L'enfant a "entendu une dispute" dans la nuit, mais, celles-ci étant fréquentes, il se serait rendormi. © Lionel Vadam / Maxppp

L'homme a mis fin à ses jours en sautant du viaduc d'Annonay (Ardèche), dans la nuit ce mercredi 24 juin. Sa femme a été retrouvée morte à leur domicile, et un enfant de 10 ans a été retrouvé, dans sa chambre par les gendarmes.

La compagne d'un homme ayant mis fin à ses jours, en sautant du viaduc d'Annonay (Ardèche) dans la nuit de ce mercredi 24 juin, a été retrouvée morte au domicile familial, selon les gendarmes, ce mercredi 24 juin.

La compagne, retrouvée morte au domicile familial, serait victime "vraisemblablement d'un féminicide", ont indiqué mercredi à l'AFP les gendarmes et le parquet à Privas, sans autre commentaire.

La conjointe retrouvée morte par les gendarmes

Après avoir constaté le "suicide avéré" de l'homme, âgé de 32 ans, les gendarmes se sont rendus à son domicile à Serrières (07). Ils ont alors trouvé dans la salle de bain le corps sans vie et ensanglanté de sa compagne, 23 ans, avec "quelque chose sur la tête pour masquer son visage".  Selon nos confrères de France Bleu Drôme Ardèche, des témoins ont vu l'homme sauter du viaduc vers 3 heures du matin. C'est en allant prévenir sa compagne a son domicile que les militaires ont constaté que la jeune femme, âgée de 23 ans, était décédée, son corps baignant "dans une mare de sang". Une arme blanche a été retrouvée près du corps de la victime. 

 

Un enfant dormait dans sa chambre

Selon nos confrères, des gendarmes auraient alors réveillé un garçon de 10 ans qui dormait dans sa chambre, le fils du trentenaire. Les gendarmes indiquent que l'enfant a "entendu une dispute" dans la nuit, mais, celles-ci étant fréquentes, il se serait rendormi. Les pompiers ont indiqué être intervenus vers 4h30 pour transférer l'enfant au centre hospitalier d'Annonay. Le parquet et le médecin légiste étaient sur place ce mercredi.

L'AFP a recensé 32 féminicides présumés depuis le début de l'année, et au moins 126 femmes tuées par leur compagnon ou ex en 2019, soit une femme tous les 3 jours en moyenne.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.