Ardèche/Covid-19 : pour faire face à la crise, les étoilés organisent la cuisine gastronomique à la maison

Publié le
Écrit par Nicolas Ferro
Richard Rocles de l'Auberge de Montfleury remet les plats à emporter à Gisèle et Jean-Pierre ce samedi 12 décembre
Richard Rocles de l'Auberge de Montfleury remet les plats à emporter à Gisèle et Jean-Pierre ce samedi 12 décembre © Nicolas Ferro/France 3 Rhône-Alpes

La crise sanitaire perdure et les restaurants sont fermés au public jusqu'au 20 janvier. Pour faire face à la crise, la plupart des restaurants gastronomiques mettent en place un système de plats à emporter. Les clients fidèles jouent le jeu de "l'étoilé à la maison".

Pour tenir face à la crise qui se prolonge, les restaurants gastronomiques se réinventent et proposent à leur clientèle des plats à emporter. Le travail se poursuit en cuisine quand bien même la salle du restaurant reste vide.

Pour aider les restaurants étoilés de France dans leur démarche, le guide Michelin recense la liste des chefs étoilés de France qui proposent ce service à leurs clients.

En Ardèche, sur les quatre étoilés, tous les restaurants se sont organisés et proposent des plats à emporter. Le Carré d’Alethius à Charmes-sur-Rhône, le LiKoKe aux Vans, le Vivarais à Vals-les-Bains et l’Auberge de Montfleury à Saint-Germain.

Ambiance feutrée dans la cuisine de Richard Rocles

Cette année, Richard Rocles, chef étoilé une étoile de l’Auberge de Montfleury aura travaillé principalement les weekends. Sur ces deux jours, et avec ses deux employés en cuisine, le chef étoilé prépare en moyenne 150 repas à emporter. Pas de quoi rivaliser avec ce qu’il faisait auparavant mais cela lui permet de rester actif et de maintenir sa passion de la cuisine.

« On est une profession de travailleurs et avec ces plats à emporter, on a encore l’impression d’exister un petit peu. C’est important intellectuellement, physiquement et tout simplement pour garder le lien avec la clientèle qui nous le rend bien »

Richard Rocles, Auberge de Montfleury

Depuis le début du confinement en mars 2020, l’Auberge de Montfleury a travaillé six mois dans l’année. Même si l’été a été bon, le chiffre d’affaire est en chute libre avec 70 % de recettes en moins. Les plats à emporter ne compenseront pas la perte financière mais ils permettent de garder le lien avec la clientèle.

Ambiance chaleureuse chez Gisèle et Jean-Pierre

Gisèle et Jean-Pierre sont des clients de la première heure de l’Auberge de Montfleury. Ils suivent le chef étoilé depuis ses débuts. Ce samedi midi, ils ont décidé de se faire plaisir et de gouter une fois encore à la cuisine gastronomique du chef. Crème de choux-fleurs en entrée et braisé de boeuf d'Ardèche puis mousse de butternut, ganache montée cacahuète, crumble en dessert. Quelques minutes au four pour réchauffer les plats, la dégustation peut commencer : « Cela change de l’ordinaire. Automatiquement c’est bon, c’est meilleur qu’à la maison… » raconte Jean-pierre,  « C’est vrai que le restaurant nous manque parce qu’on y va régulièrement… chez les uns et les autres » précise Gisèle.

Pour les fêtes de fin d’année, les restaurants étoilés proposeront des plats de fêtes à emporter. Vous pourrez les retrouver sur les sites internet des restaurants ou leurs réseaux sociaux. Comme par exemple ci-dessous avec le restaurant le Vivarais, et son chef étoilé Stéphane Polly à Vals-les-Bains. Mieux vaut passer commande quelques jours avant.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.