Les inspecteurs de la Protection des Populations multiplient les contrôles sur les marchés ardéchois

Un inspecteur de la DDCSPP sur le marché de Bourg-Saint-Andéol ce mercredi 08 août / © France 3
Un inspecteur de la DDCSPP sur le marché de Bourg-Saint-Andéol ce mercredi 08 août / © France 3

Durant tout l'été, les marchés ardéchois sont soumis aux contrôles des inspecteurs de la DDCSPP. Ils vérifient l'hygiène et la qualité alimentaire des denrées vendues sur les marchés. C'est une manière de garantir une certaine sécurité et santé publique auprès des consommateurs et des citoyens. 

Par Nicolas Ferro

Sur les étals des marchés, le poisson doit reposer sur un lit de glace et la viande doit se trouver à une température allant de 0 à 4 degrés. Tous les forains doivent avoir un thermomètre pour contrôler la température de leurs produits. Autant de règles que les professionnels des marchés doivent connaître et appliquer.

Les inspecteurs de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) effectuent régulièrement des contrôles sur les marchés. Ils veillent à ce que les règles en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire soient bien respectées. Sur les 162 étals inspectés depuis le début de l'année, un tiers n'était pas conforme à la législation. 51 avertissements ont été promulgués et 7 procès verbaux dressés.
 
Reportage sur le marché de Bourg-Saint-Andéol


Manger sain avec des produits locaux fait partie des préoccupations importantes des Français. L'origine et l'étiquetage des produits sont désormais suivis de près par les inspecteurs. L'appellation producteur doit pouvoir se justifier sur papiers. L'expression Produits du terroir ne correspond à aucune mesure légale et ne signifie pas grand chose.La loyauté dans les transactions est donc observée à la loupe par l'administration.

 
Fruits et légumes sur le marché de Bourg-saint-Andéol / © France 3
Fruits et légumes sur le marché de Bourg-saint-Andéol / © France 3


Les marchés sont légion en Ardèche et ils attirent de nombreux touristes. Il est donc important pour le département de l'Ardèche que la législation sur les marchés soit bien respectée afin d'entretenir un bon rapport de confiance avec ses touristes. 

Depuis le 1er mars 2017, l'administration a mis en ligne les résultats des contrôles officiels sanitaires sur le site alim'confiance.gouv.fr. Tous les établissements de la chaîne alimentaire passés en revue font l'objet d'un renseignement sous la forme de smiley. 

Sur le même sujet

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus