Législatives 2022 : Une Ardèche politiquement contrastée avec les mêmes députés élus qu'en 2017

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K.

L'Ardèche reconduit les sortants PS et LR et Olivier Dussopt. L'échiquier politique ardéchois se décline sous 3 bannières différentes, le nouveau ministre du travail ayant quitté le PS pour rejoindre la majorité présidentielle.

5 ans plus tard, on prend les mêmes et on recommence. Les Ardéchois ont voté comme en 2017. Ils ont choisi de reconduire leurs 3 députés sortants.

En 2017, deux députés socialistes et un député Les républicains composaient les élus de l'Ardèche.

Cette année, il y a toujours un député socialiste et un député Les Républicains, mais Olivier Dussopt le tout nouveau ministre du Travail a été investi par la majorité présidentielle.

  • 1e circonscription

Dans la première circonscription, le sortant socialiste Hervé Saulignac, investi par la Nupes, obtient un nouveau mandat à l'Assemblée nationale, avec 60,05% des voix face à la candidate du RN Céline Porquet (39,95%).

  • 2e circonscription

Avec 58,86% des voix, Olivier Dussopt l'a emporté dans la 2e circonscription, où il avait déjà

été élu trois fois. C'est donc sa suppléante Laurence Heydel Grillere qui siègera à l'Assemblée nationale. 

  • 3e circonscription

Dans la troisième, le député sortant LR Fabrice Brun (57,11%) s'impose également face à la candidate LFI/Nupes Florence Pallot (42,89%).

Le candidat LR a déjoué les pronostics, comme en 2017, il a plus que doublé son score. 

"Je suis toujours déterminé, dit-il, j'ai l'Ardèche chevillée au corps. En 2017 j'étais outsider, j'ai gagné dans une remontada incroyable, et là avec ma suppléante on était un peu des survivants. On passe de 11 000 voix au premier tour à 24 500 voix au second tour, en faisant un score à 57%, historique sur cette circonscription depuis 1958."

Il estime que les électeurs entre les deux tours, "il faut aller les chercher , et ne pas les effrayer avec un projet extrémiste, comme celui de M.Mélenchon, et puis faire du porte à porte. Et ce soir ce beau résultat c'est une satisfaction."

Fabrice Brun considère que le succès des LR en AuRA  a été appuyé par le président de région Laurent Wauquiez.