Les pompiers à la rescousse pour assurer la sécurité des canoës dans les gorges de l'Ardèche

Capitaine Sébastien Peyrard, pompier de l'Ardèche en amont du rapide de la dent noire / © France 3 Rhône-Alpes
Capitaine Sébastien Peyrard, pompier de l'Ardèche en amont du rapide de la dent noire / © France 3 Rhône-Alpes

Comme chaque année, les pompiers de l'Ardèche vont au devant des accidents de canoës en faisant de la prévention au niveau des rapides. Ils surveillent, conseillent les apprentis navigateurs et bien sûr ils interviennent au plus vite en cas d'accidents. 

Par Nicolas Ferro


Depuis plusieurs années, les pompiers de l'Ardèche occupent des postes avancés de secours le long de la rivière. Ils sont généralement basés au niveau des rapides là ou les risques de chute sont les plus nombreux. Sur le terrain, les pompiers réalisent avant tout de la prévention :  ils rappellent aux canoéistes les bonnes pratiques en matière de navigation comme le port obligatoire du gilet de sauvetage. En cas de chute, ils aident les personnes à contrôler leur peur et à se laisser flotter les pieds en avant jusqu'à retrouver son canoë. Si nécessaire, ils peuvent aussi prodiguer quelques soins pour soigner des plaies ou des petits traumatismes. 

En ce début du mois d'août, la fréquentation des canoës sur la rivière Ardèche atteint des records, plus de 3000 canoës à la journée. Actuellement, le niveau d'eau est au plus bas et dans ces conditions, les risques d'accidents peuvent être nombreux. De manière générale, la présence des pompiers rassure les touristes. Sylvain, un touriste de Tours : " C'est plutôt rassurant, on se sent plus en sécurité, mieux vaut prévenir que guérir ! "

Sur le même sujet

Escalade : des grimpeurs clermontois hissés par des champions

Les + Lus