Pour l'attachée de presse de Michael Schumacher: "il y a des signes encourageants"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud
Schumi et Corinna en 1994
Schumi et Corinna en 1994 © AFP

Michael Schumacher, placé en coma artificiel à la suite d'un accident de ski le 29 décembre dernier, est toujours dans le coma au CHU de Grenoble. Il aurait du mal à sortir de cet état. Sabine Kehm, attachée de presse de la famille indique pourtant qu'il manifeste "des signes encourageants".

C'est une nouvelle fois le quotidien BILD qui pense avoir les nouvelles les plus fraîches de Michael Schumacher. Une fois de plus, c'est l'attachée de presse de la famille qui en donne. Une fois de plus, elle se veut optimiste: "il montre de légers signes d'amélioration. Je le répète: il y a des signes encourageants. Mais il peut aussi y avoir des complications à tout moment, à cause de la violence du coup subi", explique Sabine Kehm. Dans cet interview, elle nie l'état végétatif du champion. 

A la question, est-il vrai que l'épouse de Schumacher prépare son retour dans leur maison, Sabine Kehm répond: "les rumeurs selon lesquelles Corinna remodèlerait la maison pour aller chercher Michael sont absolument sans fondement." Le presse britannique a un temps évoqué un investissement de 12 millions d'euros pour cet accueil. Ce que l'on sait en revanche c'est que les cliniques contactées en Suisse auraient manifestés assez peu d'entrain pour accueillir l'ex-pilote automobile. 

Le 29 décembre, Michael Schumacher, 45 ans depuis le 3 janvier dernier, avait violemment heurté de la tête un rocher lors d'une chute, en skiant en compagnie de son fils et d'un groupe d'amis à Méribel. Son casque s'était alors brisé. Le champion avait été hospitalisé pour des lésions crâniennes "diffuses et sérieuses". Depuis le 30 janvier, il a été placé en phase de réveil, ce qui consiste à diminuer les sédatifs qui lui sont administrés.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.