Attention, forte pollution atmosphérique dans la vallée de l'Arve et dans le Nord-Isère

Des embouteillages au péage de Vienne en juillet dernier, illustration. / © Jeff Pachoud / AFP
Des embouteillages au péage de Vienne en juillet dernier, illustration. / © Jeff Pachoud / AFP

Le préfet de l'Isère a mis en place un abaissement de la vitesse de circulation dans le Nord du département à partir de 17h ce mardi 31 décembre. Les autorités appellent à la vigilance de la population dans les zones concernées.

Par T.H.

La pollution vient fêter la fin de l'année. Deux phénomènes de pollution atmosphérique sont à signaler dans la région des Alpes ce mardi 31 décembre. Dans de pareilles conditions, il est recommandé aux habitants de limiter les efforts physiques, tandis que des mesures vont être mises en place pour diminuer les émissions du trafic routier. 
 

Dans la vallée de l'Arve


Un épisode de pollution atmosphérique de type "combustion" (particules fines PM10) est en cours dans la vallée de l’Arve en Haute-Savoie cet après-midi. La qualité de l'air est "médiocre" dans les stations de relevé de Sallanches, Passy et Chamonix-Mont-Blanc, et est "mauvaise" sur une grande partie de ces communes selon la carte fournie par Atmo.
 

Dans le Nord-Isère


Un pic de pollution est anoncé sur le bassin lyonnais et par extension sur le Nord-Isère à patrir de 17h aujourd'hui. En conséquence, le préfet du département a décidé l'abaissement de 20km/h de la vitesse automobile sur les axes supérieurs à 90, et à 70km/h sur les axes à 80. De plus, un certificat de qualité de l’air de classe "Zéro émission moteur", ou de classe 1, 2, ou 3, doit obligatoirement être apposé sur les véhicules circulant dans la zone concernée.
 

Cette zone s'étend sur les communes de Bourgoin-Jallieu, Chasse-sur-Rhône, L’Isle d’Abeau, Pont-Évêque, Saint-Quentin-Fallavier, Vaulx-Milieu, la Verpillière, Vienne, Villefontaine et Seyssuel.

Les autorités ont également rappelé les mesures à prendre pour les personnes les plus fragiles : s'éloigner des grands axes routiers, et limiter les sorties et les activités physiques et sportives en plein air. En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus