Isère : Gaspard Forest, ancien bûcheron devenu dépollueur bénévole, sensibilise les élus avant les élections municipales

Gaspard Forest a fait signer son pacte au maire de Seyssins. / © France 3 Alpes
Gaspard Forest a fait signer son pacte au maire de Seyssins. / © France 3 Alpes

Le jeune grenoblois, à l'initiative d'une opération de dépollution des cours d'eau, veut convaincre les candidats aux élections municipales de s'engager pour l'environnement. Son "Pacte dépollution rivières" a déjà récolté sept signatures.

Par France 3 Alpes

Depuis le ramassage des ordures au bord des rivières, Gaspard Forest a fait son chemin. Ce jeune grenoblois, forcé d'arrêter son activité de bûcheron après un accident du travail, s'est fait connaître dans l'agglomération pour ses opérations de dépollution des rivières. "Si je n'enlève pas ces déchets, personne ne le fait", nous disait-il en juin dernier.
 

Entre-temps, Gaspard Forest a pris du galon. Le 12 décembre, il a été reçu à l'Elysée pour exposer son "Pacte dépollution rivières". Un texte qu'il souhaite proposer à tous les candidats aux élections municipales afin de mieux sensibiliser le personnel politique à sa cause. "C'est un document dans lequel j'explique les raisons qui causent la pollution des rivières, explique l'ancien bûcheron. Je suis arrivé en disant : 'Vous avez un objectif, et moi je propose des solutions, donc je pense qu'on peut s'entendre.'"

 

Au-delà des clivages politiques


Et des solutions, il va en falloir pour dépolluer nos rivières. Cotons-tiges, brosses à dents et tampons hygiéniques sont autant de déchets qui s'accumulent dans les cours d'eau. Un problème longtemps occulté. "On sait qu'il y a 80 000 tonnes de déchets plastiques qui échappent à notre système de collecte, s'alarme Gaspard Forest. On n'a pas dit aux gens qu'il ne faut rien jeter dans les toilettes parce que ça peut finir en milieu naturel."
 
Gaspard Forest continue ses opérations de dépollution. / © France 3 Alpes
Gaspard Forest continue ses opérations de dépollution. / © France 3 Alpes

Son initiative a en tout cas touché son coeur de cible. En trois mois, son pacte a récolté sept signatures de maires, au-delà des clivages politiques. Fabrice Hugelé, maire sans étiquette de la commune de Seyssins (Isère), a signé le pacte mercredi 18 décembre : "Ce qui est intéressant, c'est que la démarche de Gaspard s'inscrit dans le long terme. Ils nous pousse, nous élus locaux, à nous inscrire sur au moins la durée d'un mandat."

Après les élections municipales, Gaspard Forest assure qu'il prendra "une ou deux semaines de vacances". Un moment pour souffler avant d'apporter "appui et aide aux élus qui auront signé le pacte".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus