Avenir de l'entreprise, climat et Martin Fourcade: 3 questions à Bruno Cercley, PDG du groupe Rossignol

© France3Alpes
© France3Alpes

Bruno Cercley était l'invité du journal des Alpes ce jeudi 21 mars 2019. Le PDG du groupe Rossignol a fait le point sur l'entreprise et son évolution, l'avenir de l'industrie du ski et celui de Martin Fourcade.

Par Daniel Despin

Invité du journal des Alpes ce jeudi 21mars 2019, Bruno Cercley n'a occulté aucun sujet. Le PDG du goupe Rossignol a évoqué la situation de l'entreprise dans le contexte mondial, l'adapatation des stations de ski au changement climatique et l'avenir du biathlète emblèmatique de la marque française, Martin Fourcade.
 

Comment le groupe Rossignol se porte-t-il ?


L'entreprise est en bonne santé globale parce qu'elle s'est diversifiée dans le trail-running, le vélo et le textile. Elle ouvre des boutiques dans les grandes villes (Lyon, Paris, Oslo, Aspen et bientôt New-York) et dans les grandes stations de Suisse et d'Italie. Elle possède 1500 salariés dans le monde dont la moitié en France, mais elle a du mal à trouver de la main d'oeuvre qualifiée dans l'entreprise Dynastar de Sallanches en Haute-Savoie.
 

Comment appréhendez le changement climatique ?


L'évolution des températures est évidement une question suivie de près par le groupe qui constate que les stations de ski ont bien fait d'investir dans les enneigeurs artificiels et se félicite de voir des stations basses se relier à des grands domaines d'altitude.
 

Quel avenir pour Martin Fourcade après cette saison blanche ?


Le biathlète emblématique de la marque a eu une saison difficile, mais le PDG rappelle qu'il était encore second au classement général avant les championnats du monde qu'il a complètement raté. Il est actuellement à Oslo en Norvège avec tout son staff pour décider la manière de laquelle il va aborder la prochaine saison.

L'interview complète de Bruno Cercley réalisée par Pauline Alleau ci-dessous.
 
Interview Bruno Cercley, PDG de Rossignol


 

Sur le même sujet

Les + Lus