Savoie : avec la canicule, les poissons de la rivière du Guiers en danger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eddie Rabeyrin

Depuis une semaine, plus aucun kayak, ni paddle, ni aucune autre activité ne se pratique sur le Guiers. Une décision prise en commun par tous les pratiquants de cette rivière, située entre Isère et Savoie, pour en préserver toute le milieu aquatique en période de canicule.
 

Depuis mercredi 1er août au soir, les activités nautiques n'ont plus cours sur le Giers : les locations de kayaks, la pêche et les baignades ont pris fin. Une décision commune a été prise en ce sens par les usagers et la communauté de communes de Val Guiers. 

Il s'agit de préserver le milieu aquatique de cette rivière, située entre l'Isère et la Savoie. A cause de la canicule, le niveau d'eau du Guiers est plus faible et sa température a augmenté.
 

Manque d'oxygène


Des bénévoles font chaque jour des relevés pour surveiller la quantité d'oxygène dissous dans l'eau. Ce mercredi 7 août à 10 heures du matin, le thermomètre indique presque 22 degrés. A partir de 25, les poissons risquent l'asphyxie"C'est comme si nous on n'avait plus d'oxygène dans l'air que l'on respire" indique David Mailard, président de l'association de pêche du Guiers et du Tiers.

A ce stade, la suspension des activités humaines, qui dégradent l'environnement des poissons, s'est imposée comme la seule solution valable. Dans l'ensemble, le message semble être bien passé auprès des vacanciers.

Reportage d'Isabelle Guyader , Jean-Christophe Solari et Eric Achard