Aurillac : garde à vue prolongée pour l'homme suspecté de violences mortelles en sortie de boîte de nuit

Les faits s'étaient déroulés à proximité de la place Gerbert, à Aurillac (Cantal). / © L.Ribes/France 3 Auvergne
Les faits s'étaient déroulés à proximité de la place Gerbert, à Aurillac (Cantal). / © L.Ribes/France 3 Auvergne

La garde à vue d'un homme de 22 ans, suspecté d'avoir blessé mortellement un individu de 40 ans dans la nuit du samedi au dimanche 1er décembre à Aurillac (Cantal), a été prolongée ce lundi 2 décembre.

Par Antoine Belhassen

Un homme de 22 ans a été interpellé, dimanche 1er décembre au matin, à son domicile d'Aurillac (Cantal). Il est suspecté d'avoir porté des coups à un individu de 40 ans en sortie de boîte de nuit, toujours à Aurillac dans la nuit du samedi au dimanche. La victime, en arrêt cardiaque lors de son transfert au centre hospitalier, est décédée peu après 13 heures.

L'homme de 22 ans a vu sa garde à vue être prolongée jusqu'au mardi 3 décembre au matin. Une information judiciaire devrait être ouverte alors que le suspect a reconnu avoir porté des coups au visage de la victime.

Ce lundi 2 décembre, une enquête de flagrance pour des faits de violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner était toujours en cours, confirme la substitut du procureur de la République Capucine Aubertin. Le parquet de Clermont-Ferrand s'est saisi de cette enquête.

Une autopsie pratiquée


L'homme interpellé a été identifié par des videurs de la discothèque. Il était déjà connu des forces de l'ordre pour des infractions liées à la circulation routière.

Une autopsie de la victime doit avoir lieu à l'institut médico-légal de Clermont-Ferrand.

Le maire d'Aurillac a annoncé qu'il tiendrait une réunion d'urgence à la préfecture du Cantal pour que des mesures "radicales" en terme de sécurité soient prises "avec effet immédiat".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus