Un homme tué dans une collision avec un train dans le Cantal

L’accident s’est produit sur la ligne Aurillac – Clermont-Ferrand, aux environs de 11h30 ce mardi 22 février. Un homme a été percuté par un train au niveau de la commune de Neussargues. Malgré l’intervention des secours, la victime a été tuée.

Un accident de train s’est produit ce mardi 22 février sur la ligne SNCF reliant Aurillac à Clermont-Ferrand. Un homme a été percuté par le train alors qu’il se trouvait sur un passage, selon la SNCF : « Après le départ de Neussargues, le train a percuté une personne qui se trouvait au milieu des voies, sur un passage. L’enquête déterminera pourquoi cette personne se trouvait là et ne s’est pas enlevée. Le conducteur a klaxonné très fort et a activé le freinage d’urgence. Malheureusement, un train lancé à 90km/h a besoin de 800 mètres pour s’arrêter. La personne a été heurtée. » La gendarmerie, les pompiers et les pompes funèbres sont intervenus. Une enquête est en cours pour déterminer s’il s’agit d’un accident ou d’un suicide.

"Ce genre d’accident est très rare dans le Cantal et sur l’Auvergne"

Selon la SNCF, une trentaine de passagers se trouvaient à bord du train. Aucun n’a été blessé. Les voyageurs ont emprunté une piste sécurisée longeant les voies et ont été acheminés par un car jusqu’à leur destination. « C’est une section de ligne très peu fréquentée avec une voie unique, ça n’a pas affecté beaucoup de trains. Ce genre d’accident est très rare dans le Cantal et sur l’Auvergne. » Le trafic a pu être rétabli dès 14h30. 

La SNCF indique: « L’officier a demandé à ce qu’un technicien d’investigation criminelle intervienne. C’est pour cela que ça a duré plus que prévu. Les accidents arrivent mais c’est toujours très triste. Le conducteur du train a été pris en charge par la gendarmerie. Ensuite, c’est assez traumatisant donc il est pris en charge psychologiquement par un cadre SNCF. C’est toujours très choquant de percuter quelqu’un. » Le conducteur a subi des tests d’alcoolémie et de stupéfiants dans le cadre de l’enquête.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité