L'enquête avance dans l'affaire du braquage d'un distributeur de billet à Cérilly (Allier) dans la nuit de mardi à mercredi. Les malfaiteurs sont toujours en fuite, mais il semblerait que leur butin, dont on ne connaît pas encore le montant, soit inexploitable.

Selon un voisin, témoin de la scène, les malfaiteurs étaient au nombre de trois. 
Mercredi, vers 4 heures du matin, il dit avoir entendu une détonation. C'est lui qui a prévenu les gendarmes. 

Les malfaiteurs ont arraché un distributeur du Crédit Agricole de Cérilly, dans l'Allier. Ils ont défoncé la porte de l'agence à l'aide d'un pied de biche et ont ensuite placé des charges explosives sur l'appareil pour le faire sauter.
Les séquelles de l'explosion sont encore visibles. Tout s'est déroulé très vite. En quelques minutes seulement, les voleurs ont pris l'argent et se sont enfuis.

Un butin inexploitable

On ne connaît pas encore le montant exact du butin, mais il semblerait qu'il soit inexploitable. Selon les gendarmes, l'encrage des billets s'est déclenché.
L'agence où a eu lieu le casse est toujours fermée.
L'enquête a été confiée à la section de recherches de Clermont-Ferrand.