Conflit Arménie-Azerbaïdjan : des médicaments pour le Haut-Karabakh collectés à Décines et Bourg-lès-Valence

La Croix bleue et la maison de la culture arménienne de la Drôme et de Décine (Rhône) ont lancé une collecte de compresses, médicaments et produits infantiles à destination des victimes du conflit entre Azerbaïdjan et Arménie dans le Haut Karabakh. 

Les médicaments sont triés et classés pour passer la douane
Les médicaments sont triés et classés pour passer la douane © H.Chapelon
Une dizaine de bénévoles se relaient dans une salle de la maison de la culture arménienne de Bourg-lès-Valence pour recevoir et préparer des médicaments avant de les envoyer vers l'Arménie.

Le son des boîtes qui s'empilent mêlé aux craquements des rouleaux de scotchs sur les cartons, indiquent l'urgence de livrer tous ces dons à destination. 

"Ca nous touche ce qu'il se passe là bas, on est là du matin au soir.Il y a une grande solidarité, les gens viennent de partout pour nous aider. On trie et on compte chaque médicament. Hier on a su qu'il fallait envoyer des vêtements et des chaussures chauds alors on essaie de rassembler ce qu'il faut" explique Elisabeth Alachian vice-présidente de la croix bleue arménienne section Valence.  

 La Croix bleue arménienne et la maison de la culture arménienne de Bourg-lès-Valence se mobilisent depuis plusieurs jours pour être en mesure de faire partir des centaines de boîtes récoltées vers Erevan, la capitale de l'Arménie. 

 Les communautés arménienne de Drôme et d'Ardèche ont lancé un appel aux dons de vêtements et de médicaments largement entendu. 

Une chaîne de solidarité organisée en réponse au conflit meutrier qui a déjà fait plus de 200 morts entre l'Arménie et l'AzerbaÏdjan dans la région du Haut Karabakh. 

  Depuis le début du conflit, la communauté arménienne se mobilise dans la région Auvergne Rhône Alpes et tente d'obtenir des soutiens politiques.
En août dernier, une quinzaine d'élus de la région avaient écrit une lettre ouverte au Président de la République Emanuel Macron. 

En visite dans les locaux de la maison de la culture armnienne de Décines transformée elle aussi en point de collecte, Laurent Wauquiez le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé le déblocage de "55 000€ pour acheminer 13 tonnes de médicaments et de matériel d’urgence aux familles arméniennes qui ont tout perdu à Artsakh. Je le redis : nous ne vous laisserons pas seuls." a-t-il affirmé dans un Tweet sucitant de nombreuses réactions. 
 Le 1er octobre dernier. le collectif Valence -Tavoush avait organisé un rassemblement de soutien au peuple d'Artsakh et d'Arménie, devant la préfecture de la Drôme à Valence. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
international solidarité société région auvergne-rhône-alpes politique solidarité société région auvergne-rhône-alpes politique international société région auvergne-rhône-alpes politique