Coronavirus Covid-19 : quels lieux seront fermés en Haute-Savoie ?

(photo d'illustration) / © Jérémie FULLERINGER
(photo d'illustration) / © Jérémie FULLERINGER

Édouard Philippe l'a annoncé le 14 mars : les lieux recevant du public "non indispensables à la vie du pays" sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Et ce, en raison du passage au "stade 3" de l'épidémie de coronavirus. La préfecture de Haute-Savoie fait le point sur les fermetures dans le département. 

Par Flore Caron

Tous les lieux recevant du public et "non indispensables à la vie du pays" seront fermés jusqu'à nouvel ordre. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe samedi 14 mars au soir. La préfecture de Haute-Savoie apporte ce dimanche 15 mars des précisions concernant la fermeture de ces lieux. 
 

Quels sont les établissements sommés de fermer ?

Les débits de boissons, les restaurants, les discothèques, les salles de spectacle, les salles d'audition, les salles de conférence, les salles de réunion, les salles de danse, les salles de jeux, les bibliothèques, les centres de documentation, les salles d'exposition, les musées ainsi que les établissements sportifs couverts. Les domaines skiables doivent eux aussi fermer mais de manière progressive, pour laisser aux vacanciers le temps de s'organiser pour restituer le matériel. Les séjours de vacances et les classes de neige sont, quant à eux, annulés. 
 

Quels sont les établissements qui peuvent rester ouverts ?

Tous les établissements indispensables à la vie du pays. Il s'agit notamment  des marchés alimentaires clos ou ouverts, des pharmacies, des stations-services, des commerces alimentaires, des banques et des bureaux de tabac et presse. Les hôtels, étant assimilés à des domiciles privés restent ouverts (y compris le room service). Il en est de même pour les animaleries, les drive alimentaires ou la livraison de repas à domicile.


Les assistantes maternelles et les micro-crèches peuvent-elles continuer à recevoir des enfants ?

Oui. Les micro-crèches accueillant des nombres réduits d'enfants, elles "ne présentent pas les mêmes risques" que les autres crèches selon les experts médicaux. Quant aux assistantes maternelles exerçant de manière individuelle, elles peuvent continuer à accueillir des enfants, mais pas plus de 10 en même temps. 
 

Les enfants peuvent-ils se rendre à l'école ou dans les crèches ?

Non, excepté les enfants des personnels "qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire"*. Et ce, dans le cas où les parents ne disposent pas d’autre solution de garde à domicile. "Les personnels relevant du ministère de l’éducation nationale et ceux relevant des collectivités territoriales (ATSEM et ALSH) seront mobilisés dès le lundi 16 mars 2020", précise la préfecture. 


* Il s'agit du personnel travaillant en établissements de santé publics/privés, en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées, les professionnels de santé et médico-sociaux de ville et les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.


 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus