Coronavirus: la prise en charge des cas renforcée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a tenu une conférence de presse à Lyon pour un point de situation sur le coronavirus. / © France 3 Rhône-Alpes/Sylvie Adam
L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a tenu une conférence de presse à Lyon pour un point de situation sur le coronavirus. / © France 3 Rhône-Alpes/Sylvie Adam

Au moins un hôpital par département de la région Auvergne-Rhône-Alpes est en capacité de prendre en charge des patients potentiellement porteurs du Covid-19. Pour le match OL-Juventus, une équipe des HCL sera présente et des messages seront diffusés.

Par Arnaud Jacques

L'agence régionale de santé (ARS) a tenu une conférence de presse ce mercredi à Lyon. Elle a annoncée la mise en place d'un dispositif pour prendre en charge plus rapidement les porteurs potentiels du coronavirus.
 

Prise en charge plus rapide pour empêcher la diffusion du virus


Jusqu'à présent, six établissements de référence de la région Auvergne-Rhône-Alpes (les centres hospitaliers universitaires et les centres hospitaliers de Chambéry et Annecy) étaient habilités à prendre en charge les patients potentiellement porteurs du virus chinois. Cette compétence a été élargie à neuf autres établissements situés à Bourg-en-Bresse, Valence, Villefranche-sur-Saône, Privas, Aubenas, Roanne, Annemasse, Moulins, le Puy-en-Velay et Aurillac selon le directeur général adjoint de l'ARS Serge Morais.

Quant à la capacité d'analyser les prélévements, elle n'est plus réservée au centre national de référence Grippe de Lyon et peuvent s'effectuer également à Saint-Etienne,  Grenoble et Chambéry.
Pour Serge Morais, l'objectif est qu'"au quotidien, il faut détecter le patient le plus vite possible pour une prise en charge plus rapide afin que la diffusion du virus soit la plus réduite possible". En clair, contenir le virus aux cas isolés et éviter qu'il ne se propage à la communauté.

Sur le même sujet

Les + Lus