Covid et déconfinement : Amélie, organisatrice de mariages, dans les starting-blocks

Organiser un mariage en respectant les protocoles sanitaires post-confinement. Amélie, co-gérante d'une société spécialisée dans l'organisation de noces, se prépare au grand rush des mois qui arrivent : il en va de la survie de sa petite entreprise. 

S'il est un secteur particulièrement sinistré en cette période de déconfinement, c'est bien celui des mariages.

Un marché qui représente 5 milliards d'Euros, avec des entreprises actuellement en grande difficulté. Ainsi, la petite entreprise d'Amélie, qui est wedding Planner ou organisatrice de mariage. elle vous propose de faire de ce jour le plus beau jour de votre vie en se chargeant de tous les détails pratiques logistiques et artistiques.

Amélie n'a pas organisé d'union depuis fin septembre et son prochain mariage n'aura lieu que fin juin. Autant dire que l'entreprise est sur le fil : "je ne sais pas si je vais pouvoir continuer à salarier quelqu'un sans parler de me payer moi-même !"

Une situation aussi difficile économiquement que psychologiquement : "pour l'organisation, faire et défaire, c'est compliqué pour les mariés, aussi".

Une consolation pour sa prochaine prestation en juin : il n'y aura plus besoin de respecter la règle des 6 convives, mais il faudra désormais se plier au quota, en fonction de la surface de la salle des fêtes. Quant au couvre-feu, il devrait être levé... normalement.

Amélie dresse une table de mariage  "à l'ancienne "
Amélie dresse une table de mariage "à l'ancienne "

Avec cette reprise qui s'annonce, Amélie s'attend au grand rush: "l'an dernier, on a fait 20 mariages en deux mois, sachant qu'on en fait 40 par an ! Certains week-ends, on en faisait quatre !"

durée de la vidéo: 01 min 37
Amélie organisatrice de mariage des starting blocks

 

En 2019, 230 000 couples se sont unis en France. En 2020, chute historique : 148 000 mariages ont été célébrés, un recul de 34 % par rapport à 2019, en raison de la crise sanitaire.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société