Crash d'un hélicoptère suisse dans les Alpes: les deux pilotes sont décédés

Des policiers s'affairent sur la zone du crash de l'hélicoptère à proximité du col de Gothard dans les Alpes. / © MICHAEL BUHOLZER / AFP
Des policiers s'affairent sur la zone du crash de l'hélicoptère à proximité du col de Gothard dans les Alpes. / © MICHAEL BUHOLZER / AFP

Un hélicoptère de l'armée suisse s'est écrasé mercredi dans les Alpes suisses, au col du Gothard, célèbre voie de passage entre le nord et le sud de l'Europe. Les deux pilotes de l'appareil sont n'ont pas survécu au crash. 

Par AFP

Les deux pilotes du Super Puma qui s'est écrasé mercredi dans les Alpes suisses, au col du Gothard, sont décédés, ont annoncé les Forces armées suisses, indiquant que l'hélicoptère a chuté en redécollant juste après avoir déposé quatre officiers français.

"Les deux pilotes n'ont pas survécu à l'accident", a déclaré le commandant de corps de l'Armée suisse Aldo Schellenberg, lors d'une conférence de presse à Berne. "L'assistant de vol a été blessé et transporté à l'hôpital", a-t-il précisé, indiquant que les autorités ne s'expriment pas encore sur les causes de l'accident.

"L'hélicoptère était un Super Puma", a-t-il encore dit, annonçant que tous les vols de Super Puma étaient pour l'heure "suspendus jusqu'à ce que les causes de l'accident aient été définies".

L'incident s'est produit dans le canton du Tessin, au sud de la Suisse, vers 12 heures, près de l'hospice du Saint-Gothard, qui culmine à 2.100 mètres d'altitude sur le col du même nom.


Un vol dans le cadre d'une inspection menée par la France


Ce vol faisait partie d'une mission d'inspection par la France d'activités militaires de l'Armée suisse, a indiqué M. Schellenberg, expliquant que cette mission se faisait dans le cadre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

L'inspection devait durer du 26 au 28 septembre, selon un communiqué publié par le ministère suisse de la Défense lundi. Peu avant l'accident, l'appareil a déposé "quatre officiers français" et leurs "accompagnants suisses" au sol. Le Super Puma a chuté en redécollant, a-t-il dit. Les militaires français et leurs accompagnants suisses n'ont pas "été blessés", a-t-il ajouté, soulignant que la France a été informée.

Sur le même sujet

Les + Lus