REPLAY | Débat du doc : "Jaune de colère"

17 novembre 2018, près de 300 000 personnes vêtues d’un gilet fluorescent occupent des ronds-points et bloquent des routes pour exprimer leur colère face à la hausse du prix du carburant. Novembre 2019, on fait un point sur la situation.

Yannick Kusy entouré de Maïté Favergeat, gilet jaune dans la Loire, prof de français ; Julien Meunier, gilet jaune dans la Loire, intérimaire ; Marion Lang, chercheuse en science politique à l'université de Saint-Etienne ; Samuel Depraz, géographe à l’université de Lyon ; Jean-Paul Julliand, réalisateur de documentaire, auteur de «Graines de rondpoint»
Yannick Kusy entouré de Maïté Favergeat, gilet jaune dans la Loire, prof de français ; Julien Meunier, gilet jaune dans la Loire, intérimaire ; Marion Lang, chercheuse en science politique à l'université de Saint-Etienne ; Samuel Depraz, géographe à l’université de Lyon ; Jean-Paul Julliand, réalisateur de documentaire, auteur de «Graines de rondpoint» © FTV
Novembre 2018, la France fait la connaissence de ceux que l'on appelera les Gilets jaunes. 300 000 personnes (chiffres contestés par les participants) bloquent les ronds points dans toute la France en réponse à l'annonce de la hausse du prix du carburant par Emmanuel Macron. L'acte 3 verra des dégradations, notamment le taguage de l'arc de triomphe à Paris. A Marseille, Zineb Redouane, touchée par une grenade lacrymogène en marge d’une manifestation, meurt sur la table d'opération.
Malgré l'abandon de la hausse de fiscalité sur les carburants, les événements se durcissent dès le début de l'année 2019.  Emmaneul Macron lance le grand débat national et s'y consacre activement.
Le 7 février, une nouvelle loi «anticasseurs», initiée par LR. est annoncée. Elle sera promulguée le 11 avril.
Les blessures causées par les LBD crèent une forte polémique. L'ONU diligente une enquête.
Mars voit le mouvement se durcir. Montée de violence à Paris et Nice notamment.
Deux listes «gilets jaunes» recueillent moins de 0,6% des suffrages aux élections européennes du 26 mai. L'été crèe une parenthèse dans le mouvement mais la mobilisation reprend en septembre.
Le grand débat du doc fait le point sur l'avancée des revendications après 1 an de conflit.


Yannick Kusy est entouré de :
1000147615
Débat du doc : "Jaune de colère"


Le débat s'articule en trois parties
Avant le débat, sera diffusé le documentaire « Des femmes en colère » réalisé par Anne Gintzburger

Rédacteur en chef Laurent Mazurier
Réalisateur Denis Milan
Présentateur Yannick Kusy
Scripte Chantal Marraffa
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne vos rendez-vous gilets jaunes société