REPLAY | Débat du doc : “Jaune de colère”

Yannick Kusy entouré de Maïté Favergeat, gilet jaune dans la Loire, prof de français ; Julien Meunier, gilet jaune dans la Loire, intérimaire ; Marion Lang, chercheuse en science politique à l'université de Saint-Etienne ; Samuel Depraz, géographe à l’université de Lyon ; Jean-Paul Julliand, réalisateur de documentaire, auteur de «Graines de rondpoint» / © FTV
Yannick Kusy entouré de Maïté Favergeat, gilet jaune dans la Loire, prof de français ; Julien Meunier, gilet jaune dans la Loire, intérimaire ; Marion Lang, chercheuse en science politique à l'université de Saint-Etienne ; Samuel Depraz, géographe à l’université de Lyon ; Jean-Paul Julliand, réalisateur de documentaire, auteur de «Graines de rondpoint» / © FTV

17 novembre 2018, près de 300 000 personnes vêtues d’un gilet fluorescent occupent des ronds-points et bloquent des routes pour exprimer leur colère face à la hausse du prix du carburant. Novembre 2019, on fait un point sur la situation.

Par Yannick Kusy

Novembre 2018, la France fait la connaissence de ceux que l'on appelera les Gilets jaunes. 300 000 personnes (chiffres contestés par les participants) bloquent les ronds points dans toute la France en réponse à l'annonce de la hausse du prix du carburant par Emmanuel Macron. L'acte 3 verra des dégradations, notamment le taguage de l'arc de triomphe à Paris. A Marseille, Zineb Redouane, touchée par une grenade lacrymogène en marge d’une manifestation, meurt sur la table d'opération.
Malgré l'abandon de la hausse de fiscalité sur les carburants, les événements se durcissent dès le début de l'année 2019.  Emmaneul Macron lance le grand débat national et s'y consacre activement.
Le 7 février, une nouvelle loi «anticasseurs», initiée par LR. est annoncée. Elle sera promulguée le 11 avril.
Les blessures causées par les LBD crèent une forte polémique. L'ONU diligente une enquête.
Mars voit le mouvement se durcir. Montée de violence à Paris et Nice notamment.
Deux listes «gilets jaunes» recueillent moins de 0,6% des suffrages aux élections européennes du 26 mai. L'été crèe une parenthèse dans le mouvement mais la mobilisation reprend en septembre.
Le grand débat du doc fait le point sur l'avancée des revendications après 1 an de conflit.


Yannick Kusy est entouré de :
  • Maïté Favergeat, gilet jaune dans la Loire, prof de français, 41ans
  • Julien Meunier, gilet jaune dans la Loire, intérimaire, 22 ans
  • Marion Lang, chercheuse en science politique à l'université de SaintEtienne, membre d’un groupe de travail, issu du laboratoire Triangle, qui comprend 5 doctorants (université de Lyon, sciences po..). Elle enseigne à Sciences Po Lyon. Son travail porte sur la démocratie participative et les mobilisations collectives dans les quartiers populaires. Depuis fin 2018, elle participe à une recherche collective sur le mouvement des gilets jaunes qu'elle mène avec d'autres sociologues et politistes lyonnais. Cette enquête sociologique les a conduit à observer différents espaces de la mobilisation des gilets jaunes : des ronds-points des agglomérations lyonnaises (notamment celui de Feyzin) et stéphanoises, les manifestations et les assemblées. Ils ont également interrogé (lors d'entretiens longs) une trentaine de personnes investies à différents titres dans le mouvement.
  • Samuel Depraz, géographe à l’université de Lyon. Auteur de plusieurs publications sur les « marges » (les territoires en périphérie des métropoles). Il a déjà réagi, en tant que géographe, au début du mouvement, sur notre antenne.
  • Jean-Paul Julliand, réalisateur de documentaire, auteur de « Graines de rondpoint » . A suivi les gilets jaunes de Vienne pendant plusieurs mois, et a recueilli leur témoignage. Un document dont nous verrons quelques extraits, et qui sera bientôt à l’affiche dans les salles.
Débat du doc : "Jaune de colère"


Le débat s'articule en trois parties
  • «Rendez-vous au rond-point» : retour sur le début du mouvement, ses motivations, son ambiance, son organisation, jusqu’environ fin décembre
  • «Le temps des assemblées» : comment les Gilets jaunes ont apporté, argumentés, diffusés leurs idées, leurs propositions. De quelle manière, dans quels lieux, sur quels domaines…
  • «La colère des manifestations»  au-delà de la violence de cette période et du virage qu’elle représente, nous tenterons d’établir une forme de bilan. Quels sont les gains et les pertes après cette année ? Ce qui a changé ou pas, ce qu’il reste à conquérir. Les satisfactions, les regrets, les espoirs pour nos invités « gilets jaunes », et pour les experts, les évolutions constatées ou à venir dans notre société

Avant le débat, sera diffusé le documentaire « Des femmes en colère » réalisé par Anne Gintzburger

Rédacteur en chef Laurent Mazurier
Réalisateur Denis Milan
Présentateur Yannick Kusy
Scripte Chantal Marraffa

Sur le même sujet

Les + Lus