• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

DÉCOUVERTE. La forteresse de Fenestrelle, la Grande Muraille italienne

La forteresse de Fenestrelle dans le Piémont italien / © France 3 Alpes
La forteresse de Fenestrelle dans le Piémont italien / © France 3 Alpes

C'est la rentrée de notre page transfrontalière Alpexpress ce samedi, consacrée à la vie de nos voisins italiens et suisses. Cette semaine nous vous emmenons découvrir la forteresse de Fenestrelle, dans le Piemont italien.
 

Par Fabrice Liégard

Avec une découverte, cette semaine… non, pas de la grande muraille de Chine. Mais dans la série des "folies" guerrières édifiées par les hommes, la grande muraille du Piémont occupe, elle aussi, une belle place.

Beaucoup plus modeste dans ses dimensions, beaucoup moins antique aussi, la forteresse de Fenestrelle n'en demeure pas moins un vestige impressionnant perchée sur une ligne de crête des alpes italiennes, rendue imprenable par sa présence.

Mais c'est ainsi que l'ont voulu, en leur temps, les rois du Piémont qui n'avaient de cesse de se protéger des invasions françaises.

Ils ont donc confié la réalisation de leur grande muraille, à un grand architecte militaire piémontais, Ignazio Bertola, qui est, en quelque sorte, notre Vauban à nous autres français.

Les 60 premières années de sa construction auront été les plus intenses. Il faut imaginer dans ces années là, 4 000 ouvriers au travail chaque jour : 1 000 très spécialisés venant du Piémont, de Lombardie et de la Savoie. 1 500 soldats... et surtout 1 500 ouvriers locaux.

Le résultat : Un géant armé édifié à partir de 1728 sur une ligne de crête allant de 1 200 jusqu'à presque 1 800 mètres d'altitude. 3 forts et 7 redoutes au total reliés entre eux par des murs de 8 mètres de large tout au long de 3 kilomètres de montée... une vraie folie d'architecte dont la construction aura duré plus d’un siècle : 122 ans exactement !

Tant et tant d’efforts, pour finalement ne quasiment jamais recevoir de visite de l’ennemi ! Car l’intérêt premier de cette grande muraille aura été de servir d'instrument de dissuasion. Pendant 2 siècles, tous les stratèges et généraux s'accorderont à dire qu'elle était imprenable. Imaginez plutôt. Ses 3 000 hommes, 150 canons, 140 tonnes de poudre noire, ses milliers de boulets de canons faisaient d'elle une barrière alpine infranchissable.

Jamais vaincue  par les armes, la forteresse de Fenestrelle a pourtant bien failli disparaître au 20ème siècle, sous l'action conjuguée des pillards et de la nature. Sauvée il y a 30 ans par les bénévoles du progetto San Carlo, elle n'en finit plus de faire lever les yeux des centaines de touristes qui la visitent chaque années.
 
Découverte. La forteresse de Fenestrelle, la Grande Muraille italienne

Dans notre zapping: les maçons suisses en colère, l'une des "mamelles" de l'économie valdôtaine en déroute....et puis la sècheresse qui fait des ravages dans le valais suisse.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus