La demande en GPL a bondi ces dernières semaines, en réaction aux pics de pollution

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes
© France 3 Alpes

À la suite des pics de pollution de ces dernières semaines, la demande en GPL est en forte hausse. Dans le garage d'Hervé Borel, pionnier français du secteur, les mécaniciens ne savent plus où donner de la tête.

        
Les pics de pollution successifs de ces dernières semaines ont fait bondir la demande en gaz de pétrole liquéfié (GPL). Il faut dire que ce carburant est bien plus propre que l’essence et le Gazole mais aussi bien moins cher.

Pour Hervé Borel, directeur et fondateur de la société Borel, pionnier de l’utilisation de ce carburant en France, "le GPL est à la fois le carburant le moins polluant et le moins coûteux".

De fait, un litre de GPL coûte actuellement entre 60 et 70 centimes contre plus d’un euro le litre pour le Gazole et l’essence. Par ailleurs, il bénéficie du certificat de qualité de n’air numéro 1 ce qui dispense les voitures qui roule au GPL des restrictions de circulation lors des pics de pollution.

Ce carburant génère peu d’oxyde d’azote et de particules fines.

durée de la vidéo: 01 min 57
La demande de GPL en augmentation après les pics de pollution

       

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.