• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

DIRECT. Gilets Jaunes: le point sur les blocages ce samedi 24 novembre 2018, en Isère, Savoie et Haute-Savoie

© Joëlle Céroni
© Joëlle Céroni

8eme journée d'action des Gilets Jaunes. Suivez notre direct en continu sur les points de blocage en Isère et sur les deux Savoie pour ce samedi 24 novembre 2018.

Par Daniel Despin

Le point à 17H00

Liste des blocages recensés par la préfecture de l'Isère:

Les derniers rassemblements de ce samedi 24 novembre 2018 occasionnant une gêne à la circulation, sont :

à Champ-près-Froges, sur le rond point D10A
à St Quentin de Fallavier, rond point du Totem noir sur la RD 6
à Chimilin, au niveau du péage
Péage de Reventin-Vaugris au sud de Vienne sur l’A7
à l’Isle d’Abeau : sortie n°7 sur l’A43
à Chanas au niveau du péage
à la Tour du Pin, au niveau du péage de la sortie de l’ A43
à Crolles, sur le raffour et sur le parking du casino
au péage de Voreppe
à la Mure, sur le rond point nord de la D85 et devant le Super U
à Tignieu-Jameyzieu, devant le centre commercial
à Morestel, sur le rond-poind du Jet d’eau
à Pont-de-Chéruy : rassemblement devant la gendarmerie
à Rives : péage de Rives et rond point côté-sud sur N6/D 519
à Chatte, sur le magasin Leclerc
à Saint-Clair-du-Rhône, au magasin Leclerc avec distribution de tracts
à Salaise-sur-Sanne : sur le parking commercial Intermarché
à Saint-Sauveur, zone de la Maladière
à Bourgoin-Jallieu, sur le rond-point de Buissière
à Grenoble au niveau du rondeau
à Saint-Jean de Moirans : opération escargot en direction de Voreppe
à Sessieu
Le Préfet de l’Isère appelle l’attention des manifestants, des automobilistes et de l’ensemble des riverains en cette fin de journée sur les dangers de la fatigue et de la baisse d’attention.

La tombée de la nuit rend moins visibles et donc plus vulnérables les piétons et manifestants.
Il convient donc de redoubler de vigilance et de ne pas prendre de risque inutile.


Le point à15H30

En Isère, le gros des rassemblements a convergé vers le péage de Voreppe où les Gilets Jaunes ont laissé passer les véhicules, dans une ambiance calme mais déterminée. Ils entendent occuper leur position jusqu'à une durée indéterminée. A Grenoble, calme plat sur le plan des manifestations.
 
La plupart des Gilets Jaunes du département, s'est rendue tôt ce matin à Paris, pour grossir les rangs de la manifestation, qui espère gagner les Champs-Elysées, là où les affrontements font rage avec les forces de l'ordre, qui incitent les GJ à manifester sur le Champ-de-Mars.
 
© Joëlle Céroni
© Joëlle Céroni

 En savoie, plus d'une centaine de Gilets Jaunes contrôle le péage de St-Michel de Maurienne. Une manifestation pacifique, qui laisse passer les automobilistes et les fourgonnettes gratuitement, mais bloque les camions en les laissant de coté durant une demi-heure avant de les laisser repartir.
 
© Alexandre Thomas
© Alexandre Thomas


 Enfin la Haute-Savoie n'est pas en reste. La plupart des Gilets Jaunes des 2 Savoie s'est rassemblée dans le centre ville d'Annecy, et notamment au Pâquier. Une manifestation d'environ 200 personnes, totalement pacifiste là encore.

Les GJ haut-savoyards ont annoncé qu'ils allaient mener des actions sporadiques, de séduction auprès du public: ramassage de détritus, apport de nourriture aux SDF. Aucun heurt à signaler sur cette mobilisation encadrée par les forces de l'ordre.
 
© Ingrid Pernet Duparc
© Ingrid Pernet Duparc


Voici pour terminer les différents points de blocages signalés en Isère par la préfecture du département à 14H00.

Communiqué de la préfecture de l'Isère:

"Dans la suite des journées d’action survenues depuis le samedi 17 novembre 2018, quelques rassemblements sont à nouveau recensés ce samedi 24 novembre dans le département. La situation est calme, et aucun incident n’est à déplorer à ce stade.

Le Préfet de l’Isère recommande de prendre en compte pour vos déplacements les actions en cours dans les villes suivantes et sur les axes de circulation suivants :
à Champ-près-Froges, sur le rond point D10A
à St Quentin de Fallavier, rond point du Totem noir sur la RD 6
à Brezins, au rond point de la RD 519
à Chimilin, au niveau du péage
Péage de Reventin-Vaugris au sud de Vienne sur l’A7
à l’Isle d’Abeau : sortie n°7 sur l’A43
à Chanas au rond point RN7 - RD519
à la Tour du Pin, au niveau du péage de la sortie de l’ A43
à Crolles, sur le raffour et sur le parking du casino
au péage de Voreppe
à la Mure, sur le rond point nord de la D85 et devant le Super U
à Tignieu-Jameyzieu, sur le parking de Lidl – blocage de la station essence du centre commercial
à Morestel, sur le rond-poind du Jet d’eau
à Pont-de-Chéruy : rassemblement devant la gendarmerie
à Rives : péage de Rives et rond point côté-sud sur N6/D 519
à Chatte, sur le magasin Leclerc
à Saint-Clair-du-Rhône, au magasin Leclerc avec distribution de tracts
à Salaise-sur-Sanne, sur le parking d’Intermarché
à Saint-Sauveur, zone de la Maladière
à Bourgoin-Jallieu, sur le rond-point de Buissière

Le Préfet de l’Isère réitère son appel aux manifestants de n’effectuer aucun blocage, susceptible d’entraver la liberté d’aller et venir et qui peuvent faire monter les tensions avec la population".


Le point à 12H00:

Si la tension est palpable à Paris où les Gilets Jaunes affrontent les forces de l'ordre sur les départements de l'Isère et des deux Savoie la situation est calme pour l'instant. La circulation est relativement fluide sur les axes routiers même si elle peut être ralentie sur certains secteurs. Actuellement l'heure est au rassemblement pour agir au coeur des villes. Le Pâquier d'Annecy, par exemple est dorénavant le point de rendez-vous des GJ des deux Savoie. Les manifestants organisent sur place des opérations de séduction (voir plus bas). 

Prochain point vers 14H30. En attendant, relisez le fil de la journée ci-dessous.

En Isère, ce matin, samedi 24 novembre 2018, une délégation d'une centaine de gilets jaunes est partie à 4H00 du matin, pour gagner la capitale et gonfler les rangs des manifestants, qui se sont donnés rendez-vous à 11H00 sur les Champs-Elysées et non pas sur le Champs-de-Mars. 

Paris où la situation est très tendue. Selon l'AFP, certains gilets jaunes dénonçaient les violences, comme Christophe, 49 ans, venu de l'Isère avec sa femme, en train de rejoindre une rue adjacente des Champs-Elysées pour éviter les gaz lacrymogènes. "On vient juste manifester pacifiquement et on se fait gazer. On voit comment on est reçu à Paris".

Par ailleurs, le péage de Voreppe en Isère, est occupé par d'autres gilets jaunes de l'Isère, qui vont laisser les automobilistes passer, lors d'une opération péage gratuit. Bouchon au km 86, balisage sur 0.5 km 2 voie(s) circulée(s) sur 3.

Autre point occupé par les gilets jaunes, l'espace Comboire. à la sortie de Grenoble direction le Sud et les stations de l'Oisan. Vers 10H00, La délégation s'est mise en marche pour une opération escargot jusqu'au péage de Voreppe, où elle va rejoindre la délégation qui occupe le péage en question. La circulation est redevenue fluide autour de l'Espace Comboire.

Opération escargot également au péage de Vienne, en Isère. Blocage aussi à St Quentin-Fallavier, où les gilets jaunes sont également en action.

D'après nos information et celle de nos confrères de Bleu Isère, la manifestation est bon enfant et encadrée par une quarantaine de policiers, qui accompagne les quelques 2OO manifestants.

En Savoie, les gilets jaunes occupent le péage de St-Hélène, prés d'Albertville. une trentaine de manifestants laissent passer les voitures pour une opération péage gratuit. A l'entrée d'Albertville, une opération escargot en voiture est en route, encadrée par les forces de l'ordre. En Maurienne, des camions qui empruntent le tunnel du Fréjus sont ralentis par les opérations.

Le point de rassemblement, pour les manifestants des 2 Savoie est prévu, vers midi à Annecy. Les GJ envisagent des opérations "coup de poing" dans l'agglomération annécienne toute la journée. Les 2 péages d'Annecy nord et sud sont également ciblés par les gilets jaunes, qui organisent une marche citoyenne en direction du Pâquier. Au passage les gilets jaunes organisent des opérations "séduction", avec par exemple, une distribution de sandwiches aux SDF ou un ramassage de détritus citoyen, sur les trottoirs de la ville. Une distribution de tracts est aussi prévue sur le marché de Noël d'Annecy.

Enfin, les gilets jaunes ont délaissé le dépôt pétrolier de Vovray en Haute-Savoie, au nord d’Annecy, qui a fermé ses portes en prévision des manifestations.

Jusque là, alors que des tensions voient le jour à Paris, sur nos 3 départements les manifestations restent plutôt calmes et bon enfant. 


En attendant les précisions à venir et la confirmation et l'évolution des points de blocage, voici les prévisions concernant les manifestations annoncées sur nos 3 départements: Isère, Savoie et Haute-Savoie.



► Isère : 

- Crolles : les gilets jaunes prévoient une opération "péage gratuit" dans la journée de samedi.

- Grenoble : un rassemblement est prévu dès 7h samedi matin dans la zone commerciale de Comboire à Échirolles. Le cortège devrait ensuite se diriger vers le rond-point du Rondeau vers 07h30 pour le bloquer toute la journée. 

- Vizille : dimanche matin, les gilets jaunes grenoblois prévoient un rassemblement devant le musée de la Révolution française à 10 heures. Un "symbole fort" pour les manifestants qui veulent se montrer unis dans la ville " berceau de la révolution".

- Voreppe : les gilets jaunes devraient être présents samedi toute la journée et dimanche pour une opération "péage gratuit"

- Chimilin : les manifestants prévoient un filtrage du rond point des abrets à partir de 8 h samedi matin suivie d'une opération escargot jusqu'au péage de Chimilin. Une opération "péage gratuit" devrait également avoir lieu samedi. 


► Haute-Savoie :

- Pringy : dès 08h samedi matin, le rond point d'entrée sur l'A41 à Pringy devrait être bloqué.   

- Annecy : à partir de 12 h, les gilets jaunes prévoient de se rassembler sur le Pâquier devant la préfecture de Haute-Savoie. Les gilets jaunes de Savoie y sont attendus selon les organisateurs. 

-Viaduc des Egratz à Passy : sur Facebook, l'événement qui organise le blocage du viaduc rassemble plus de 200 participants et plus de 500 personnes intéressées. Les organisateurs veulent bloquer le passage jusqu'au lundi 26 novembre. 

- Vovray : ce vendredi, une vingtaine de gilets jaunes bloque toujours l'accès au dépôt pétrolier de Vovray. Le mouvement devrait se poursuivre samedi. 

- Rumilly : un rassemblement dans la ville a été déclaré auprès de la préfecture. La localisation n'est pas précisée. 

- Annemasse, Nangy, Margencel : opération escargot depuis Annemasse, Nangy et Margencel pour rejoindre Annecy et le rassemblement du Pâquier prévu à partir de 12 h. L'A41 devrait être fortement touchée.

- Alby-sur-Chéran : un rassemblement sur la barrière de péage d'Alby-sur-Chéran (A41) a également été déclaré en préfecture. 


► Savoie : 

- Albens : des manifestants veulent bloquer le dépôt pétrolier de la ville. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lionel Beffre, Préfet de l'Isère.

Les + Lus