Cet article date de plus de 3 ans

Disparition de Maëlys : 2 sonars pour faciliter les recherches dans le lac d'Aiguebelette en Savoie

Les gendarmes à la recherche de la petite Maëlys, disparue il y a tout juste deux semaines, vont disposer de nouveaux moyens pour sonder le lac d'Aiguebelette, en Savoie. Deux sonars venus de Strasbourg et de Suisse. Ils sont en action depuis ce dimanche 10 septembe 2017 au matin.

© Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
Depuis la disparition de la petite Maelys lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin il y a tout juste deux semaines, les gendarmes ne ménagent pas leurs efforts pour retrouver trace de la fillette.

Tous les points d'eau situés aux alentours du lieu de la disparition ont déjà été inspectés dont le lac d'Aiguebelette en Savoie. Un lieu où le principal suspect avait ses habitudes puisque sa famille possède un bateau et un cabanon au bord du lac. 

Jusque là les plongeurs n'ont rien trouvé.

Mais ce dimanche, ils vont bénéficier de nouveaux moyens pour leurs recherches, des sonars. L'un vient de la gendarmerie de Strasbourg, le deuxième a été amené par la police Suisse. 

© Cédric Picaud / France 3 Alpes

Ils vont permettre de fouiller les profondeurs du lac. Car les plongeurs de la gendarmerie ne peuvent pas descendre au-dessous de 35 mètres or dans le lac d'Aiguebelette est profond de 70 à 80 mètres par endroits.

Les deux sonars vont inspecter la totalité du lac. Les opérations, entamées en milieu de matinée ce dimanche, vont durer 48 heures.

durée de la vidéo: 00 min 45
Disparition Maëlys : Des sonars pour sonder le fond du lac d'Aigubelette

Par ailleurs, les recherches se poursuivent aussi sur terre.

Alors que la saison démarre aujourd'hui les gendarmes ont lancé un appel aux chasseurs, demandant à ceux qui se trouvent dans le secteur de Pont-de-Beauvoisin d'ouvrir l'oeil et de les prévenir s'ils découvrent le moindre indice suspect.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire maëlys disparition faits divers