• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le préfet de la Drôme déclenche le Plan ALARME contre les feux de forêts, une nouvelle zone concernée

Intervention sur un incendie dans une forêt de la Drôme en mars 2012. L'hélicoptère bombardier d'eau est prépositionné préventivement sur le terrain dans le cadre du plan ALARME. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE
Intervention sur un incendie dans une forêt de la Drôme en mars 2012. L'hélicoptère bombardier d'eau est prépositionné préventivement sur le terrain dans le cadre du plan ALARME. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Le plan d'Alerte Liée Au Risque Météorologique Exceptionnel (ALARME), déclenché ce jeudi 25 juillet dans la Drôme, déploie de nombreux pompiers pour la surveillance des forêts. Le plan ALARME se poursuit ce vendredi 26 juillet. Une nouvelle zone est concernée.

Par Arnaud Jacques

Ce sont environ 250 communes qui sont concernées par le déclenchement du plan ALARME dans la Drôme. La raison de cette alerte: une prévision de risque météorologique de niveau très sévère pour les feux de forêts. En conséquence, les pompiers renforcent la surveillance du territoire.

Ce vendredi 26 juillet une nouvelle zone est concernée : la zone 1. Au total  ce sont 80 sapeurs-pompiers en complément des effectifs de garde dans les centres d’incendie et de secours et des sapeurs-pompiers qui sont mobilisables en cas de nécessité.

Des moyens déployés sur le terrain


Les pompiers de la Drôme sont prépositionnés préventivement sur le terrain. Sont ainsi présens dans les forêts quatre groupes d'intervention Feu de Forêts, un groupe d'intervention lourd, un hélicoptère bombardier d'eau et le pélicandrome (aérodrome pour les canadairs) est activé.
Au total, 80 sapeurs-pompiers viennent en complément des effectifs afin de réduire les délais de mobilisation sur les départs de feu.


Règles à rappeler


La plupart des feux de forêts sont accidentels. Pour prévenir les incendies, plusieurs règles simples sont à respecter:
-Les cigarettes sont à proscrire en forêt.
-Les mégots ne doivent pas être jetés en bordure des routes, des massifs forestiers, champs et broussailles.
-Des précautions d’emploi sont nécessaires pour les barbecues. En particulier, ils doivent être réalisés sur une aire protégée, à distance minimale de 200 mètres de la végétation et avec un moyen d’extinction à
proximité.
-Les brûlages sont formellement interdits à moins de 200 mètres des espaces sensibles et en cas de vent supérieur à 40 km/h.
-Les travaux dans les zones situées à moins de 200 mètres des massifs sont règlementés car ils peuvent également causer des départs de feu. Sont particulièrement visés les travaux impliquant l’utilisation d’appareils ou d’engins à moteur thermique (disqueuse, débroussailleuse) et le travail des métaux (soudage, meulage, tronçonnage).

Enfin, si vous êtes témoins d'un départ de feu, contactez les pompiers en composant le 18 ou le 112.

Les autorités rappellent que si vous le pouvez, dans les toutes premières minutes un départ de feu peut être éteint avec de l'eau, de la terre ou du sable.

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus