Diocèse de Valence : 130 000 euros pour les victimes d’abus sexuels dans l’Eglise

Publié le
Écrit par France 3 Rhône-Alpes avec CP

Comme tous les diocèses de France, Valence a préparé une enveloppe destinée à indemniser les victimes d'abus sexuels dans l'église.

20 millions d'euros, c'est la somme qu'a réunie le fonds pour le Secours Et La lutte contre les Abus sur Mineurs (Selam). C'est le total des contributions des évêques et diocèses destinées notamment à accompagner les victimes de pédocriminalité dans l'Église faisant une demande de réparation financière.

Ressources prélevées sur les revenus immobiliers

Le diocèse de Valence a annoncé une participation de 130 000 euros via un communiqué de presse. Aucun bâtiment, ni église ne sera vendu. Cette somme ne provient pas non plus des dons des fidèles. 
Le diocèse de Valence a choisi de prélever l’argent sur les revenus locatifs de ses biens immobiliers. Et l’économe d’ajouter : «Cette somme est un plafond. Si les besoins du fonds devaient dépasser les 20 millions d’euros, de nouvelles consultations en interne seraient nécessaires afin d’opérer éventuellement de nouveaux versements».

Les évêques de France, réunis à Lourdes, en octobre dernier, s’étaient accordés pour que tous les diocèses de France alimentent ce fonds pour un total de 20 millions d’euros. Le rapport de la CIASE a évalué à 350 000 personnes le nombre des victimes depuis 1950.

Afin de limiter l’impact sur la trésorerie, Alexis Ravit annonce que les versements «se feront sur appels en fonction des besoins avérés». L’enveloppe de 130 000 euros est donc arrêtée, mais elle n’a pas été versée, il s’agit là d’une promesse de dons.