Une famille de la Drôme échappe à l'effondrement du viaduc de Gênes

© France 2
© France 2

La famille Bonhomme devrait être rapatriée dans les heures qui viennent, et rentrer chez elle à Montélimar dans la Drôme. Le couple et leur fille de 7 ans étaient en voiture sur le viaduc de Gênes lorsque celui-ci s'est efffondré : "on a reculé, abandonné la voiture pour finir en courant".

Par Aude Henry

Leur témoignage recueilli par nos confrères de France 2 fait froid dans le dos :
Mardi 14 août : Sandrine, Bertrand Bonhomme et leur fille âgée de 7 ans sont sur la route des vacances en Italie. "C'est allé très vite, digne d'une scène de film américain", raconte Bertrand à l'équipe de reportage de France 2.

On a vu le pont s'écrouler devant nous, on a mis la marche arrière, on a reculé puis abandonné la voiture pour finir en courant.


C'est ainsi que famille qui habite Montélimar, dans la Drôme, a échappé à l'effondrement du viaduc de Gênes.
Trois jours plus tard, ils devraient être rapatriés, et rentrer chez eux après avoir obtenu un peu d'aide et de soutien dans les locaux de l'Alliance française en Italie.
Trois jours après la tragédie dans laquelle quatre jeunes français ont trouvé la mort dont un jeune homme originaire du Rhône, Bertrand Bonhomme a conscience qu'il s'en est fallu de peu : "on a une chance incroyable, on remercie notre bonne étoile", avant de conclure par une pensée pour les victimes et leurs familles.

 
Reportage France 2 à Gênes le 16 août 2018


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Christophe Baud, cordonnier à Aix-lès-Bains

Les + Lus