• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Orage et grêle en Drôme : l'état de catastrophe naturelle sera pris “dans les deux jours”

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, en déplacement dans la Drôme. Ce dimanche matin, à la rencontre des pompiers / © B.Bourgeot
Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, en déplacement dans la Drôme. Ce dimanche matin, à la rencontre des pompiers / © B.Bourgeot

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume est en déplacement dans la Drôme, au lendemain des orages et du déluge de grêle qui se sont abattus sur la région et notamment sur le secteur de Romans/Isère. Le ministre a assuré aux agriculteurs que l'état de catastrophe naturelle sera déclaré.

Par Dolores Mazzola


Didier Guillaume en déplacement dans la Drôme ce dimanche 16 juin au lendemain du déluge qui s'est abattu sur la région. Le ministre de l'agriculture, originaire du pays Romanais, a rencontré les pompiers du centre de secours de Romans/Isère. L'ancien sénateur et ancien président du Conseil général de la Drôme, également ancien maire de Bourg-de-Péage, est revenu sur ces terres. Il est également allé à la rencontre d'agriculteurs du secteurs victimes de l'épisode de grêle de samedi après-midi.
 
Samedi 15 juin, de violents orages ont touché la région Auvergne Rhône-Alpes, faisant un  mort et de nombreux dégâts matériels. Le nord de la Drôme et le secteur de Romans/Isère ont été particulièrement affectés. Dans le département de la Drôme, les pompiers sont intervenus à près de 380 reprises, dont plus de 200 rien qu'à Romans-sur-Isère.


Des dégâts matériels ont été constatés en ville mais également dans les zones agricoles. "C'est catastrophique, j'ai rarement vu des épisodes comme celui-ci, la situation est vraiment dramatique. En termes agricoles, la Drôme et l'Isère sont les départements les plus touchés", a indiqué le ministre de l'agriculture. Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume est en déplacement dans la Drôme ce dimanche.  "Pour la plupart des récoltes, c'est entre 80 et 100% de pertes", a-t-il affirmé.
 


Le ministre a tenu à souligner que "l'Etat sera au rendez-vous, comme il l'a toujours été. L'état de catastrophe naturelle sera pris dans les deux jours qui viennent, dans les deux jours qui viennent ce sera fait", a-t-il précisé. "Il faut que tous ceux qui sont touchés fassent leur déclaration à l'assurance dès demain. Il n'est pas pensable que des exploitants agricoles mettent la clé sous la porte après cet épisode", a ajouté Didier Guillaume.
 


 

Sur le même sujet

Arverniales 2019

Les + Lus