VIDÉOS. Orage intense et pluies diluviennes : routes coupées, écoles évacuées, le point en Drôme Ardèche

Des orages très pluvieux se sont abattus en Auvergne-Rhône-Alpes ce 18 septembre 2023. Dans la matinée, Il avait déjà plu l'équivalent de deux mois de précipitations dans certains secteurs de la Drôme et de l'Ardèche. Les dégâts sont matériels.

Les départements de la Drôme et de l'Ardèche ont été placés en vigilance orange orages et pluie inondation depuis 6h ce lundi 18 septembre 2023. Météo France rapportait dans son bulletin matinal des précipitations très élevées : 45mm rien qu'entre 5h et 6h à St-Sorlin-en-Valloire (Drôme) et 61mm dont 46mm entre 4 et 5h au Cheylard (Ardèche).

À Sarras, les 100mm de pluie auraient été dépassés. Et des riverains ont publié des images impressionnantes de rues inondées.

Les secours de l'Ardèche ont signalé une centaine d'interventions avec 120 pompiers mobilisés depuis ce matin, notamment dans les secteurs de Saint-Félicien et Sarras. Les routes départementales 86 et 6 sont coupées dans les deux sens. À Vion, à côté de Tournon, 58 enfants d'une école publique ont été mis en sécurité par les pompiers ardéchois. 

Dans la Drôme, treize communes sont concernées par l'épisode orageux dans le secteur de Saint-Vallier, rivière le Bancel ou encore Anneyron. "Au moins 130 interventions sont dénombrées dont la moitié est en cours. Aucune victime n’est à déplorer. Les interventions concernent la sécurisation de personnes dans des véhicules, des inondations de locaux et commerces, la mise en sûreté des établissements scolaires", précise la préfecture dans un second communiqué en début d'après-midi.

Plusieurs routes départementales sont fermées ou inaccessibles car inondées dans le nord du département de la Drôme.

Des écoles inondées

À Saint-Sorlin, les élèves ont été transférés provisoirement à la salle des fêtes. Ils ont désormais regagné la classe, tout comme ceux de Ponsas, selon la préfecture. À Saint-Vallier, l'école Gisèle Halimi a été fermée et les parents sont venus récupérer leurs enfants. Même situation à Beaussemblant.

Trafic ferroviaire relativement épargné, autoroute A7 coupée en direction de Lyon

La direction régionale de la SNCF, contactée par l'AFP, a précisé que ces intempéries n'avaient eu "aucun impact à ce stade" sur le trafic ferroviaire, à l'exception d'un léger éboulement en bord de la voie à grande vitesse entre Lyon et Valence, provoquant le ralentissement des rames par précaution et quelques "retards résiduels" en conséquence.

En raison de débordements d'eau et de boue sur les chaussées, l'Autoroute A7 a été coupée à la circulation, en direction de Lyon, entre Valence et Tain. 

Deux mois de pluie en quelques heures

"Ces cumuls de précipitation correspondent dans ces régions à 50-70% de la normale mensuelle", souligne Météo France. Le risque orageux s'atténue progressivement, mais des cellules peuvent encore se former dans l'après-midi. Il faudra attendre la soirée pour que le risque orageux s'éloigne complètement en Drôme-Ardèche. 

Le risque selon Météo France est une ligne stationnaire de l'épisode orageux, actuellement au nord de la Drôme et de l'Ardèche. "Cette pluie intense reste donc au même endroit, il a déjà plu l'équivalent de deux mois de précipitations dans la zone", explique Corentin Perrot, météorologue au Centre météorologique interrégional de Bron. 

Des orages plus intenses

Quant aux orages pluvieux, il s'agit d'un phénomène très fréquent dans le quart sud-est du pays à la fin de l'été. Le déclenchement de ce type d’orage nécessite plusieurs facteurs qui sont souvent réunis dans les régions méditerranéennes : chaleur et humidité, tout comme l'influence des reliefs accidentés. "Plus la masse d’air est chaude et humide, plus elle contient de vapeur d’eau et son contenu en eau précipitable augmente", explique l'observatoire Keraunos. 

"La mer Méditerranée atteint son pic de chaleur en septembre, la masse d'air chaude gorgée d'eau venant du sud s'élève et vient heurter un 'mur', en l'occurrence les Cévennes, ce qui provoque des orages et des précipitations intenses", détaille Corentin Perrot. 

"Le 17 septembre devient la journée la plus fortement orageuse de septembre depuis le début de nos relevés en 2009", indique l'observatoire français des orages, Keraunos. Des événements orageux qui sont plus nombreux du printemps à l'automne.

En moyenne, selon ce même observatoire, la Drôme et l'Ardèche enregistrent respectivement 70,8 et 62 jours d'orages chaque année (228 au total en France en 2022). L'été étant la saison qui en cumule le plus.

Doit-on s'attendre à davantage de phénomènes orageux dans les années à venir ? "Il est difficile de le prévoir car l'on prend en compte des conditions atmosphériques à l'échelle de l'Europe, voire de l'océan Atlantique, par contre le réchauffement de la Méditerranée peut aggraver l'intensité des épisodes orageux", confirme Corentin Perrot de Météo France.

Quatre niveaux de risque

Depuis 2001, Météo France avertit population et services publics des risques liés aux intempéries grâce à des cartes colorées. Le dispositif de vigilance envisage quatre niveaux de risque : vert (pas de vigilance particulière), jaune (soyez attentif), orange (soyez très vigilant) et rouge (vigilance absolue).

Ces seuils tiennent compte de la sensibilité locale aux phénomènes météorologiques, en se basant sur les événements passés, les conséquences observées et le niveau d’acclimatation du département. Les niveaux sont territorialisés d'un département à l'autre.

"Nos modèles prévisionnistes considèrent notamment le cumul de précipitations qui, dans le cas de l'Ardèche et la Drôme, était au-delà de nos critères et justifiaient un passage en vigilance orange depuis hier soir", détaille Météo France. Dans le cas de l'Isère, passée elle aussi en vigilance orange en milieu de journée, les modèles étaient optimistes, mais la réalité du risque d'inondation a justifié un changement à l'orange.

Aujourd’hui, neuf phénomènes sont couverts par les prévisions de l’institut météorologique : vent violent, pluie-inondation, inondations, orages, neige-verglas, avalanches, canicule, grand froid et vagues-submersion.

La vigilance orange aux orages et pluie-inondation a été levée en fin de journée, ce lundi 18 septembre, pour la Drôme, l'Ardèche et l'Isère

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité