Féminicide à Valence : les assises de la Drôme condamnent un homme à 24 ans de réclusion criminelle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores Mazzola
Féminicide en 2017 : les assises de la Drôme ont condamné un homme à 24 ans de réclusion criminelle
Féminicide en 2017 : les assises de la Drôme ont condamné un homme à 24 ans de réclusion criminelle © MAXPPP

Mercredi 16 septembre, la Cour d'assises de la Drôme vient de condamner un homme à 24 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de sa femme en pleine rue à Valence, en août 2017. La victime avait reçu 14 coups de couteau. 

Mercredi 16 septembre, Adnen G., un homme d'une trentaine d'années a été reconnu coupable par les assises de la Drôme de la mort de son épouse, tuée de 14 coups de couteau. Les faits se sont déroulés le 7 août 2017. Aïcha B. a été tuée en pleine rue, à Valence. La jeune femme a reçu 14 coups de couteau dans le cou, au thorax et dans le dos. Elle est morte sur le lieu du drame quelques minutes après.
 
Le jour de sa mort, elle devait rencontrer son avocate Me Guylane Rassouli pour lui déposer sa dernière plainte contre son époux violent. Frappée et harcelée depuis plusieurs mois, Aïcha avait engagé des démarches pour changer de vie. L'auteur des faits, qui avait pris la fuite, a été interpellé peu après. Ironie du sort, l'avocate était de permanence pénale ce jour-là pour le barreau de la Drôme et a été appelée par le commissariat de Valence pour prendre en charge un homme qui venait de tuer sa femme. Elle comprend alors que c'est sa cliente qui a été tuée. 
 
Au procès qui s'est ouvert le 14 septembre, l'avocate générale, qui a retenu la préméditation, a requis une peine de 30 ans de réclusion, assortie d'une peine de sureté des deux tiers. Elle a demandé au tribunal de reconnaître l'accusé coupable d'assassinat. De son côté, la défense souhaitait que les faits soient requalifiés en "meurtre"; son client ayant nié la préméditation. Les assises de la Drôme l'ont condamné à 24 ans de réclusion criminelle. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.