La fonctionnaire soupçonnée d'avoir tué son chef sur son lieu de travail, dans les locaux du ministère de l'Intérieur, hospitalisée : l'enquête se poursuit

Une fonctionnaire est soupçonnée d'avoir tué son supérieur hiérarchique ce mardi 19 juin dans des locaux du ministère de l'Intérieur à Montélimar, dans la Drôme. Rapidement interpellée, la suspecte a été hospitalisée "en raison de son état médical" après avoir été placée en garde à vue, a indiqué le procureur de Valence dans la soirée.

Une fonctionnaire est soupçonnée d'avoir tué son supérieur hiérarchique sur son lieu de travail, à Montélimar, ce mardi 19 juin. Elle a été interpellée et placée en garde à vue pour meurtre, a indiqué le procureur de Valence, Laurent de Caigny, dans un communiqué. "En raison de son état médical et psychique", la garde à vue a toutefois été interrompue "en fin d'après-midi" et la suspecte hospitalisée "en secteur spécialisé", a précisé le procureur de Valence. "L'enquête se poursuit pour comprendre les raisons de ce geste homicide de la part de cette femme sans aucun antécédent judiciaire", ajoute le magistrat.

Différend professionnel 

La victime est un homme de 51 ans. Ce dernier était "responsable de l'atelier de réparation automobile d'un garage d'administration de l'Etat". La victime a reçu une "plaie profonde causée par une arme blanche au niveau du cou". L'arme du crime a été retrouvée. La femme "désignée comme ayant porté le coup mortel", est âgée de 58 ans. Cette dernière a été "découverte à proximité du garage" et interpellée.

La préfecture de la Drôme, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné Libéré, avait précédemment indiqué que l'auteure présumée s'en était "pris à son supérieur hiérarchique dans le cadre d'un différend professionnel".

Selon une source proche du dossier, "les collègues ont été surpris parce qu'il n'y avait pas de problème recensé entre ces deux personnes".

Cette même source a expliqué que le drame s'est déroulé dans des locaux du Secrétariat général pour l'administration du ministère de l'Intérieur (Sgami). Cette structure regroupe les fonctions support (garage, informatique, logistique) pour la police nationale notamment.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité