Cet article date de plus de 5 ans

Enlèvement d'enfant: quand la psychose de la camionnette blanche touche Saint-Egrève, en Isère

"Tentative de rapt d'enfant avec camionnette blanche", c'est un message qui gagne souvent les réseaux sociaux. La psychose touche la commune de Saint-Egrève dans l'agglomération de Grenoble. Lundi 29 février, un conducteur a en effet parlé à un enfant. Rien d'inquiétant, aux dires des gendarmes.
Devant l'école de la Monta à Saint-Egrève
Devant l'école de la Monta à Saint-Egrève © Google Street View
"Ce soir, je me suis arrangée pour que mes parents viennent chercher mes enfants", explique une mère d'élèves de l'école primaire Barnave, à Saint-Egrève. La psychose a fait son chemin à partir d'un fait visiblement anodin.

Lundi, un homme qui conduisait une fourgonnette blanche a en effet adressé la parole à un scolaire qui courrait en direction d'un arrêt, près d'une autre école, celle de la Monta. "T'as raté ton bus!", a-t-il lancé à l'enfant alors qu'il était au volant. Le garçon n'a pas répondu. Il a raconté sa mésaventure à ses parents qui ont alerté la maîtresse et les gendarmes. "Rien ne permet de dire qu'il y a eu une tentative d'enlèvement, c'est un homme qui a parlé à un enfant, voilà tout", explique un militaire. 

Sur internet, on trouve régulièrement des affaires similaires. La psychose de l'homme à la camionnette blanche s'empare souvent des réseaux sociaux avec une diffusion très rapide des informations… et des rumeurs. "Les camionnettes sont souvent blanches", fait remarquer un gendarme, "donc en donnant ce détail on donne l'impression d'avoir un élément crédible à ceux qui regardent Facebook, or ça fait rarement avancer une enquête". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers