• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Eric Piolle demande un moratoire “en urgence” sur les baisses de dotations de l'Etat aux communes

Eric Piolle / © AFP
Eric Piolle / © AFP

Le maire écologiste de Grenoble a donné une interview au Journal du Dimanche pour alerter sur la situation économique des communes "étranglées" par les réductions de financement.

Par Cécilia Sanchez

Le Congrès des maires débute le mardi 31 mai à Paris et doit s’achever jeudi 2 juin avec une intervention très attendue de François Hollande. Ils souhaitent alerter le président de la République François Hollande sur la situation économique de leurs communes. 

"C'est une coupe à la hache" critique Eric Piolle, qui représente entre 2014 et 2017, 15,7 milliards d'euros en moins pour les villes. "Il doit renoncer à la dernière coupe de 3,7 milliards d'euros", demande le maire de Grenoble.

Sa ville, selon lui, reçoit "20 millions d'euros en moins sur un budget de fonctionnement de 250 millions". C'est une "recentralisation déguisée" et "une contradiction totale entre ses paroles et ses actes, qui affaiblit la parole publique", critique-t-il. Alors "pourquoi nous couper les bras et les jambes ?" demande-t-il.

Sur le même sujet

Cantal : à la découverte du seul élevage de lapins angora d’Auvergne

Les + Lus