• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Feux d'artifice du 14 juillet : 5 conseils pour réussir vos photos

Jérôme Pallé a pris ces clichés de feux d'artifice à Royat, dans le Puy-de-Dôme, lors du festival Pyromélodie 2019. / © Jérôme Pallé
Jérôme Pallé a pris ces clichés de feux d'artifice à Royat, dans le Puy-de-Dôme, lors du festival Pyromélodie 2019. / © Jérôme Pallé

Lumière, cadre, vitesse à gérer : pas simple de réussir ses photos de feu d’artifice le 14 juillet. Jérôme Pallé est photographe professionnel à Clermont-Ferrand. Il nous donne 5 conseils pour être dans les meilleures conditions le soir de la Fête nationale et ne pas rater ses photos.
 

Par Catherine Lopes

Photographier de nuit quelque chose d’extrêmement lumineux, qui bouge dans tous les sens, voilà le défi qui vous attend le soir du 14 juillet, si vous voulez prendre des photos. Auteur de plusieurs livres, Jérôme Pallé est photographe professionnel à Clermont-Ferrand. Il nous donne 5 conseils pour épater vos amis avec vos prises de vue.

1. Choisir un emplacement dégagé

Jérôme Pallé explique : « Il faut arriver en avance et bien se renseigner. Tout le monde veut la meilleure place. Il faut choisir un endroit dégagé des fils électriques. Faîtes aussi attention à la pollution lumineuse proche. Dans le cadrage, il faudra intégrer les lumières de la ville. Le secret d’une photo réussie, c’est de les intégrer au cadre général. Le décor et le point de repère au sol donnent de l’effet. Il faut voir la taille de la ville ».

2. Choisir un appareil débrayable en manuel

L’expert vous conseille d’utiliser un appareil reflex ou hybride, voire certains bridges ou compacts experts. Il souligne : « Il faut faire la mise au point manuellement, sinon, en mode automatique, l’appareil n’effectuera pas les bons choix. Si vous utilisez un smartphone, des applications existent pour passer en manuel. Si vous possédez un Iphone, laissez votre doigt sur la partie lumineuse. Pour s’en sortir avec un smartphone, pensez plutôt à réaliser une vidéo ».

3. Utiliser un trépied

Jérôme Pallé recommande de privilégier un trépied : « La stabilité est essentielle pour enregistrer la lumière pendant une durée de plusieurs secondes sans bouger. Vous pourrez capturer la gerbe dans son intégralité ».

4. Avoir recours à une télécommande

Le photographe explique : « Vous risquez d’avoir des ratés si votre doigt déclenche et fait bouger l’appareil. Avec une télécommande ou tout autre système qui permet de déclencher sans faire bouger l’appareil photo, vous gagnerez en stabilité. Des applications pour smartphone existent pour déclencher l’appareil en wifi ».

5. Privilégier une vitesse lente

Jérôme Pallé précise : « Je recommande d’utiliser une sensibilité ISO basse. Pour une base de réglages, je conseille un programme d’exposition manuel, 100 ISO, vitesse d’obturation de 10 secondes,  avec une ouverture de diaphragme à f/8 ».

Pour aller plus loin, le photographe a créé une chaîne YouTube dans laquelle il prodigue des conseils.


 

Sur le même sujet

Bébés nés sans bras

Les + Lus