Des feux dans les montagnes des Alpes pour "afficher la détresse des territoires, face à la prédation du loup".

Cette opération à l'initiative de l'Union pour la Sauvegarde des activités pastorales et rurales invite à allumer des feux ce samedi 15 septembre pour marquer son refus de la prédation par les loups.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © VALERY HACHE / AFP
C'est en Savoie que L'Union pour la sauvegarde des activités pastorales et rurales avait pour la première fois, l'an dernier, lancé cette opération, en invitant à "illuminer les sommets avec des feux ou des phares pour afficher la détresse des territoires soumis à la prédation des loups et l'inquiétude de ceux susceptibles de l'être ".

L'an dernier, 126 feux avaient été allumés pour marquer "l'expression de pays et de territoires qui veulent rester vivants ".

L'association regroupant des maires et des communautés de communes rappelle que "la prédation des loups sur les troupeaux remet aujourd'hui en cause les équilibres construits entre l'homme, la nature et l'élevage »".

Une carte recense toutes les informations  sur les lieux où des événements sont organisés ce samedi soir 15 septembre. 

Cette action est réalisée en collaboration avec plusieurs pays européens qui remettent également en cause la politique de gestion du loup au niveau de l'Union européenne.

Cette opération symbolique intervient alors qu'en France Le conseil national loup se tiendra le lundi 24 septembre à Lyon. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup