Grenoble : la police visée par des tirs de mortier à Echirolles

Une patrouille de la compagnie départementale d'intervention (CDI) a été attaquée par des tirs de mortier, en début de soirée ce mardi 2 février, à Echirolles (Isère).

Illustration.
Illustration. © Lionel Vadam/MaxPPP

La police une nouvelle fois victime de tirs de mortier. En début de soirée, ce mardi 2 février, la compagnie départementale d'intervention (CDI) a été la cible de plusieurs tirs peu après 20 heures, au niveau de l'allée du Limousin, à Echirolles, près de Grenoble.

La patrouille de la CDI a été surprise par une vingtaine d'individus arrivée dans son dos. Les forces de l'ordre ont répliqué avec deux tirs de LBD et une grenade de désencerclement. La BAC, la brigade spécialisée de terrain (BST) et une unité cynophile (UCL) sont arrivées sur place en renfort.

Aucun blessé

Par la suite, un nouveau tir de mortiers a été tiré en direction du véhicule de la compagnie départementale d'intervention, au niveau de l'avenue Salvadore Allende. Aucun blessé n'a été à déplorer au cours des deux attaques. 

Peu avant 21 heures, le secteur est redevenu calme avec un attroupement de 6 scooters près de la piscine des Dauphins. Les forces de l'ordre n'ont pas pu procéder à des interpellations.

Ce n'est pas la première fois que la police grenobloise est prise à partie. Fin octobre dernier, les attaques envers les forces de l'ordre s'étaient multipliées dans l'agglomération, notamment dans le quartier de la Villeneuve mais aussi à Fontaine et, une fois de plus, à Echirolles.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers