• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Insolite. Pourquoi un Auvergnat veut parcourir 500 km à pied pour rencontrer Gérard Depardieu

Mathieu Argaud, habitant de Haute-Loire, va parcourir 500 kilomètres à la marche dans l'espoir de peut-être rencontrer Gérard Depardieu. / © THIERRY ROGE / BELGA / AFP
Mathieu Argaud, habitant de Haute-Loire, va parcourir 500 kilomètres à la marche dans l'espoir de peut-être rencontrer Gérard Depardieu. / © THIERRY ROGE / BELGA / AFP

Mathieu Argaud est originaire de Haute-Loire et il se lance dans un projet un peu fou : il va parcourir 500 km à pied jusqu’à Paris. Son rêve ? Transmettre en main propre à Gérard Depardieu le scénario qu’il a écrit, le 10 novembre prochain.
 

Par Virginie Cooke

C’est un projet qui ne manque pas de panache. Mathieu Argaud, un commercial de 34 ans originaire de Haute-Loire, rêve de rencontrer l’acteur Gérard Depardieu pour lui transmettre le scénario d’un film qu’il a écrit. Pour parvenir à ses fins, il a décidé de parcourir à pied les 500 km qui le séparent de Paris.

Son périple débutera le 27 octobre à la « Maison des copains » (référence littéraire au roman de Jules Romains) qui se trouve dans la forêt du Meygal en Haute-Loire. Il devrait arriver à Paris le 10 novembre, jour du spectacle « Depardieu chante Barbara » au Cirque d’hiver Bouglione.

 « Cela fait 4 ans que je travaille sur un scénario de film pour Gérard Depardieu. J’ai rencontré plusieurs grands noms du cinéma comme Francis Huster, ils  m’ont tous encouragé dans mon projet. Je vais faire cette marche pour  tenter de le rencontrer après son concert et le convaincre d’accepter de jouer le rôle que je lui ai écrit  »  raconte Mathieu Argaud.
 


Le jeune homme a réalisé un site « jusqu’au bout » afin de partager son projet avec les internautes. « Un rêve, un sac à dos, mon violon et mon scénario » seront ses seuls compagnons de route pendant sa marche, écrit-il.

« J’aurais pu abandonner mon projet 400 000 fois. Mais je pense que Gérard Depardieu est un homme d’excès donc ma démarche peut lui plaire ! Le côté farfelu de mon projet  s'estompe de plus en plus. Je commence à avoir un vrai espoir » confie-t-il.
 

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus