Passionné de voitures anciennes, il monte son entreprise en Auvergne

Avec un CAP de mécanique et de la patience, un jeune habitant de Haute-Loire se lance dans la rénovation de vieilles voitures. A 23 ans, Axel Baldo crée sa micro-entreprise dans l'espoir un jour de vivre de sa passion pour une clientèle confidentielle, très attachée aux voitures des années 80, voire plus anciennes.

A l'étroit dans son garage de Haute-Loire, Axel débute son activité, plein de nostalgie d'un passé qu'il n'a pas connu. C'est par la mécanique qu'il voyage dans le temps : "J'ai grandi avec mes arrières-grands-parents. Je ne connaissais pas forcément les voitures neuves dernière génération. Quand ils en parlaient, ils expliquaient comment c’était avant. On recrée ça inconsciemment, en partie, en bricolant des vieilles voitures et des vieux camions."

Se former

Retrouver les rouages simples et bien rôdés des véhicules rouillés, comme un camion militaire, un Unimog 404 Mercedes de collection, un véhicule apprécié des connaisseurs : « Une fois que c'est refait, c’est des véhicules qui sont très jolis et qui passent partout. Les gens recherchent ça, et des véhicules qui sont abordables aussi. » Axel ne vit pas encore de la réparation des vieilles carcasses qui lui sont confiées. C'est dans ses heures libres qu’il apprend, peaufine et prend son temps. « J'essaye de monter un moteur diesel dessus et je vais y arriver. Après, on verra l’aspect carrosserie plus tard. Ce n’est pas encore mon domaine. Il restera à se former là-dessus."

Une demande en hausse

Pour le moment le jeune homme fait de petites réparations et se frotte aussi aux voitures des années 80/90, moteurs puissants et début de l'électronique, un créneau recherché par les collectionneurs. « Ça reste des voitures assez complexes, vieilles, dont on a du mal à trouver les pièces. Quand on arrive à en trouver une, on l’achète puis on démonte tout et ensuite, ça se vend bien. Il y a de la demande là-dessus. » La petite entreprise d'Axel tente de se faire une place sur un marché très spécialisé, où les clients entretiennent coûte que coûte le vrombissement du passé.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité