• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Loire : pourquoi la lentille verte du Puy a la cote

En Haute-Loire, la récolte de lentille verte du Puy touche à sa fin. L'or vert du Sud du département est une AOP qui se porte bien / © Elodie Brot-Monnier / France 3 Auvergne
En Haute-Loire, la récolte de lentille verte du Puy touche à sa fin. L'or vert du Sud du département est une AOP qui se porte bien / © Elodie Brot-Monnier / France 3 Auvergne

En Haute-Loire, la récolte de lentille verte du Puy touche à sa fin. L'or vert du sud du département est une AOP qui se porte bien. Les rendements sont satisfaisants et sa qualité en fait toujours une légumineuse très prisée par le consommateur.
 

Par C. L avec Elodie Brot-Monnier

Dans les rayons elle se remarque bien. Malgré son prix trois fois plus élevé que la lentille verte sans label, la lentille du Puy a ses adeptes et ses clients fidèles. Pour les 680 producteurs de la zone AOP, la récolte est plutôt meilleure que l'année dernière. Huguette Trescarte, distributeur de la lentille verte du Puy, souligne : « Les lentilles cette année sont assez bonnes en couleur : elles sont vertes, bleutées. On a une belle qualité cette année de lentilles du Puy ».

Une forte demande

Les distributeurs sont confiants même si il en faudrait toujours plus pour satisfaire l'export, les restaurateurs et les touristes en quête de qualité. Huguette Trescarte, distributeur de la lentille verte du Puy, explique : « On est dans la tendance de ce que les consommateurs recherchent : les produits locaux. Avec les lentilles du Puy, il n’y a pas d’engrais, pas d’irrigation. Il y a très peu de traitements. On est très dépendants de ce qu’il se passe au niveau climatique ».

Des agriculteurs attachés à leur terroir

Un climat rude, de moyenne montagne et des rendements capricieux d'une année sur l'autre. Mais sur le plateau volcanique de la zone AOP, les agriculteurs sont fidèles à leur perle verte. Malgré les aléas, c'est un peu leur identité qu'ils cultivent avec amour. Jean Marc Crespy, agriculteur, affirme : « La lentille est très capricieuse, mais c’est un bien pour notre pays et notre secteur. La lentille c’est notre terroir et notre coin, mais aussi nos valeurs ». La lentille du Puy c'est le produit phare, le moteur de toute une économie locale et quels que soit ses rendements, chaque année, les agriculteurs se remettent à l'ouvrage avec l'espoir d'un bon complément de revenu.
 

Sur le même sujet

Attaque au couteau de Laurent Bonnevay (Lyon) : l'avocat de l'assaillant livre ses premières impressions

Les + Lus