Le Puy Foot - Rennes : “La Coupe de France est faite pour les exploits”

C’est l’affiche de rêve. Le Puy Foot 43 (N2) affrontera le Stade Rennais (L1) ce jeudi 29 février. Une rencontre historique remplie d’enjeux pour le Petit Poucet de la compétition.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Des milliers de tickets vendus en quelques jours pour un match historique. La rencontre en quarts de finale qui oppose le Puy Foot 43 au Stade Rennais, ce jeudi 29 février, fait rêver les supporters du petit club de Haute-Loire. Et son président Christophe Gauthier : “C’est une satisfaction immense pour nous. Cette qualification n’est pas le fruit du hasard. C’est le résultat d’une grande considération de la part des joueurs pour la compétition car c’est la seule qui peut faire croiser le football professionnel avec le football amateur”

“ On a envie de le jouer à fond"

Pour Stéphane Dief, l'entraîneur du petit club de foot de Haute-Loire, cet exploit est dû à une équipe qui a su se montrer “dynamique, généreuse et offensive”. Il indique : “Ce qui nous caractérise le plus est l'énergie que l’on arrive à mettre sur le terrain et à transmettre à la tribune. Les gens apprécient notre façon de faire et d’évoluer. On n’a pas énormément de défauts. On reste une équipe de jeunes. Il y a des temps dans le match que l’on pourrait mieux maîtriser”.  

Le Stade Rennais, l’ogre footballistique qui brille en Coupe d’Europe, sera-t-il à la portée du Petit Poucet ? “Sur le papier, cela reste très compliqué, avoue Stéphane Dief. Mais la Coupe de France est faite pour les exploits extraordinaires. On espère en compter. On rentrera sur le terrain avec nos forces et nos faiblesses. En tout cas, on ne se reniera pas. Si on venait à perdre ce match, on ferait en sorte de sortir par la grande porte. Même si la chance est minime, on a envie de le jouer à fond"

Plus de 25 000 supporters attendus 

Le match aura donc lieu dans l'antre des Verts, au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne. Un choix “du coeur” fait par le Puy Foot 43 avec le soutien de l’ASSE pour “le bien des joueurs et des supporters”, assure le président du club altiligérien. Plus de 25 000 supporters feront le déplacement.

Un petit coup de boost pour l’équipe, selon l'entraîneur : “Les gens viendront nous voir avec un a priori très favorable. Sur certains aspects, ils seront même tolérants. Il faut qu’on se serve de cette dynamique comme une pression positive. Il faut que l’on se nourrisse de l’énergie du public”. Le président du club ajoute : “Pour les joueurs, le staff et surtout pour les supporters, c’est exceptionnel. Ce sera un moment de joie pour des joueurs qui n'ont jamais eu l’occasion de jouer devant 30 000 personnes face à un club qui fait une saison remarquable en Coupe d’Europe”

C’est le tout premier quart de finale de Coupe de France depuis la création du Puy Foot. Ainsi, peu importe l’issue du match, le club aura donc déjà marqué l'Histoire.