Marion Bartoli : "J'ai eu très longtemps des séquelles psychologiques"

La joueuse de tennis Marion Bartoli, native du Puy-en-Velay (Haute-Loire), s'est confiée sur sa "descente aux enfers" sur France Inter ce mardi 16 janvier. Vainqueur en 2013 de Wimbledon, elle raconte aussi sa détermination à retrouver prochainement les courts de tennis.

La joueuse de tennis Marion Bartoli a révélé son calvaire au micro de France Inter. La native du Puy-en-Velay y raconte pourquoi elle a perdu autant de poids et ses espoirs dans le tennis.
La joueuse de tennis Marion Bartoli a révélé son calvaire au micro de France Inter. La native du Puy-en-Velay y raconte pourquoi elle a perdu autant de poids et ses espoirs dans le tennis. © Bertrand GUAY / AFP
En quelques mois, elle est tombée de 75 kg à … 41 kg. Après avoir expliqué qu'elle était atteinte d'un mystérieux virus attrapé en Inde, elle a expliqué la véritable raison de cette perte de poids sur France Inter, ce mardi 16 janvier :

« Un ex-petit ami assez méchant au quotidien, qui me disait que j'étais grosse, en surpoids, et chaque fois qu'on croisait une fille dans la rue qui était beaucoup plus mince, me disait "Regarde comme elle est belle, mince et grande". Une fois, deux fois, dix, quinze fois : je me suis dit "pour que ça s'arrête il faut que je mincisse". Comme je ne fais jamais les choses à moitié, je me suis effectivement fixé cet objectif. Pour que les brimades s'arrêtent au quotidien, je voulais le faire le plus vite possible : j'ai commencé mon régime à 72-75 kg, je suis descendu à 52 kg, un poids extrêmement faible pour moi, très difficile à tenir. »


Elle raconte effectivement être allée en Inde et avoir poursuivi cette engrenage : "Je l'ai quitté en octobre 2015, avec ce poids-là, et j'ai fait ce voyage en Inde en février 2016. Rentrée en Europe, j'ai eu 15 jours de fièvre à 40°, reperdu pas mal de poids, et ensuite je n'arrivais plus du tout à m'alimenter. Je suis descendu à 41 kg."


Plusieurs mois d'hospitalisation


Après ces événements en 2016, la joueuse a été hospitalisée plusieurs mois. Un coup très dur pour celle qui avait remporté un Grand Chelem, celui de Wimbledon (Royaume-Uni) en 2013. "Si un jour je retrouvais la santé, je me suis juré d'essayer de revenir sur le circuit professionnel. Ça été difficile d'arrêter là, je commençais à récolter tous les fruits de mon travail, je venais de gagner un tournoi du Grand Chelem."

Marion Bartoli a repris un entraînement intensif et prévoit de revenir sur les courts "à la mi-mars" pour le tournoi de Miami. A moyen-terme, elle se fixe des objectifs ambitieux : "Gagner Roland Garros, évidemment ce serait un rêve même si la terre battue n'est pas ma meilleure surface. Dans mes rêves les plus fous, il y a un autre tournoi du Grand Chelem, et puis il y a la Fed Cup qui est un immense objectif pour moi. Et j'ai envie d'aller aux JO de 2020 à Tokyo, je n'ai jamais pu aller jusqu'aux JO et c'est un grand regret pour moi".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter