« On a environ une tonne de matériel qui est entièrement suspendu » : le chantier vertigineux de la cathédrale du Puy-en-Velay

Un peu plus de 2 millions d'euros, c'est le montant de l'enveloppe allouée à la rénovation de la cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay. Il s'agit d'un chantier de grande ampleur prévu pour une durée de 2 ans.

C’est un chantier vertigineux comme la cathédrale du Puy-en-Velay n’en n’avait pas connu depuis plus d’un siècle, avec pour commencer son échafaudage qui a nécessité quelques prouesses techniques : « C’est un chantier dans un chantier. Sur ce cube, on a environ une tonne de matériel qui est entièrement suspendu. On n’a absolument pas le droit de le poser sur les toitures », raconte Jean-Mathieu Broche, responsable échafaudage d’Altrad-Arnhold.

Conserver l'architecture

A l’origine des travaux engagés, des problèmes d’infiltration dans les toitures du dôme, mais aussi la fragilité de certaines pierres, autrefois exploitées localement et qu’il a fallu réexploiter uniquement pour ce chantier. Etienne Barthélemy, architecte en chef des monuments historiques, explique : « C’était deux niveaux de problèmes complètement différents. D’un côté, vous avez des entrées d’eau via l’usure normale d’une toiture, quelque chose d’assez classique. De l’autre, il y avait le problème plus ardu de conserver l’architecture avec un matériau devenu de plus en plus rare. On a réussi à rouvrir une ancienne carrière à Polignac et obtenir de la brèche pour restaurer le monument historique. Il y a une forme d’humilité mais aussi un petit orgueil à se dire qu’on participe au long chantier perpétuel sur nos cathédrales qui, en vérité, dure depuis 1 000 ans. »

durée de la vidéo : 00h01mn58s
Un peu plus de 2 millions d'euros, c'est le montant de l'enveloppe alloué à la rénovation de la cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay. Il s'agit d'un chantier de grande ampleur prévu pour une durée de 2 ans. ©France Televisions

Tous les bâtiments rénovés

Les travaux entièrement financés par l’Etat porteront également sur la rénovation des toitures du bâtiment des Clergeons, connu pour ses décors peints à l’intérieur, mais surtout il s’inclut dans une réflexion plus globale. Grégoire Charlier, directeur régional adjoint des monuments historiques, indique : « C’est l’une des opérations qui s’inscrit dans un schéma directeur de réfection des toitures de l’ensemble de la cathédrale. La particularité du Puy, c’est qu’on n’est pas juste sur une cathédrale mais vraiment sur un ensemble de bâtiments. L’objectif est de pouvoir continuer, soit sur des opérations de restauration des couvertures, soit sur d’autres problématiques qu’on a déjà identifiées sur l’ensemble de la cathédrale. » Vingt-deux mois de travaux sont d’ores et déjà programmés pour une livraison prévue en 2025, une parenthèse dans l’histoire de la cathédrale.

-Propos recueillis par Laurent Cluzel, France 3 Auvergne

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité