Sécurité routière : 8 morts en Haute-Loire à la mi-mars, le pire bilan depuis trois ans

Image d'illustration. / © 72quadrat on Visual hunt / CC BY-NC-ND
Image d'illustration. / © 72quadrat on Visual hunt / CC BY-NC-ND

Depuis le début de l'année, 18 personnes ont trouvé la mort sur les routes d'Auvergne : 8 en Haute-Loire, 6 dans l'Allier et 4 dans le Puy-de-Dôme. Des chiffres de mortalité routière élevés, seulement trois mois après le début de l'année. 

Par D.Cros et A.Rozga

Le premier trimestre 2018 laisse présager une année noire pour la sécurité routière. Mi-mars, l'Auvergne déplore déjà 18 morts sur les routes contre 14 sur le même période l'année dernière. 

  • Haute-Loire : 8 morts sur les routes

Avec 8 morts, c’est le département de la Haute-Loire qui affiche le bilan le plus meurtrier et le pire début depuis trois ans.

Le dernier accident en date s’est produit, dimanche 11 mars, sur la route nationale 88. Une route qui passe de quatre voies à deux voies, où les accidents sont nombreux et les contrôles radars fréquents.
Ce jour-là, deux véhicules se sont percutés. Si les deux passagers du premier véhicule n’ont été que légèrement blessés dans la collision, le conducteur de l’autre voiture a été tué sur le coup.

  • Allier : 6 morts 

Dans l'Allier, le dernier accident mortel, survenu lundi 19 mars sur la RCEA a fait monter le bilan à 6 tués.

L'accident est survenu, à 9h50, entre un véhicule léger et un camion qui se croisaient sur la Route Centre Europe Atlantique (la RCEA) à la hauteur de la commune de Deux-Chaises. Le conducteur du véhicule léger, âgé de 69 ans, est décédé malgré l’intervention des sapeurs-pompiers.
Un accident qui arrive, juste après, une série de trois accidents mortels consécutifs en quatre jours à Gannat, Lapalisse et Diou.

Lundi 5 mars, vers 19 heures, une violente collision est survenue à Gannat entre deux véhicules sur une route départementale. Suite au choc, un feu s'est déclaré. Un automobiliste est décédé. 
Mercredi 7 mars, un terrible choc frontal entre une voiture et un poids lourd s’est produit à Lapalisse où l’un des occupants du véhicule a été tué dans l’accident.
Et dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 mars, un adolescent de 17 ans est décédé à Diou. Seul le conducteur a pu sortir de la voiture qui est tombée dans le canal latéral de la Loire. 

Six personnes sont décédées depuis le début de l’année dans l’Allier, c'est presque équivalent aux chiffres de l'an dernier. Un département qui a encore en mémoire, le bilan catastrophique de 16 morts, au premier trimestre 2016, sur RCEA.

  • Puy-de-Dôme : 4 morts 

Le département du Puy de Dôme comptabilise 4 tués sur les routes depuis le 1er janvier 2018. L'année dernière, à la mi-mars, le nombre de tués s'élevait à 8 personnes. 
  • Cantal : aucun mort

Le Cantal fait figure d'exception. Aucun accident mortel n'est a déploré sur ce premier trimestre. Cependant, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

L'année dernière, le Cantal qui avait bien commencé l'année avait finalement affiché son plus mauvais chiffre depuis 2014, avec 12 personnes tuées sur les routes. 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus