Abbaye de Tamié.Les sept moines de Tibéhirine reconnus martyrs en vue de leur béatification

© DR
© DR

Les sept moines de Tibéhirine assassinés en Algérie en 1996 ont été reconnus martyrs en vue de leur béatification, selon un décret publié  ce samedi 27 janvier par le Vatican.

Par France 3 Alpes avec AFP

Les sept moines trappistes français font partie d'un groupe de dix-neuf "martyrs" tués en Algérie entre 1994 et 1996 , (dont l'ancien évêque d'Oran Pierre Claverie)  qui vont être béatifiés.

Enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 dans leur monastère isolé, près de Medea (sud d'Alger), les sept moines de Tibéhirine avaient été assassinés. Le Groupe islamique armé (GIA) de Djamel Zitouni, parfois soupçonné d'avoir été un agent infiltré des services algériens, avait revendiqué l'enlèvement et l'assassinat.

Les têtes des moines cisterciens avaient été retrouvées le 30 mai au bord d'une route de montagne, mais leurs corps ne l'ont jamais été, soulevant l'hypothèse que cette absence de dépouille ait été destinée à masquer les causes de leur mort.

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Jules futur journaliste sportif

Les + Lus