Déconfinement : fin de la gratuité, distanciation... Le point sur la reprise des transports publics à Annecy

L'agglomération d'Annecy se prépare au déconfinement. Un ensemble de règles va être instauré dans son réseau de transport dès le 11 mai pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

Les transports collectifs vont reprendre progressivement à Annecy, dès le déconfinement. (Illustration)
Les transports collectifs vont reprendre progressivement à Annecy, dès le déconfinement. (Illustration) © Grégory YETCHMENIZA / MAXPPP
Un retour progressif à la normale. Dans le Grand Annecy, le réseau de transports en commun se prépare à redémarrer dès le déconfinement, le 11 mai. Comme partout en France, le port du masque y sera obligatoire pour limiter la propagation du Covid-19. Mais des règles sanitaires supplémentaires vont s'appliquer dans les bus. Voici ce qu'il faut savoir avant de reprendre les transports en commun dans l'agglomération annécienne.

 

Fin de la gratuité


Gratuits pendant le confinement, les transports collectifs vont redevenir payants dès lundi. "Toute personne empruntant un bus de la Sibra (Société intercommunale des bus de la région annécienne, NDLR) devra être munie de son titre de transport, qu’il s’agisse d’un ticket (papier ou dématérialisé) ou d’un abonnement", peut-on lire dans un communiqué du Grand Annecy.

La montée par l'avant des bus va être rétablie, mais la vente à bord demeurera interdite. Il faudra donc se munir d'un titre de transport avant de monter dans le véhicule. Il sera possible de s'en procurer dans différents points de vente : agence Sibra, application mobile, boutique en ligne, réseau de dépositaires... "En cas d’infraction au règlement (sur la tarification), le voyageur pourra faire l’objet d’une verbalisation", prévient la Sibra, ajoutant que les contrôles reprendront dès le 11 mai.

À noter que l'accueil physique au sein de l'agence commerciale de la Sibra reprendra dès lundi, selon des horaires habituels, et "dans le respect des consignes sanitaires en vigueur" : moins de clients dans l'agence, gel hydroalcoolique à disposition, port du masque obligatoire...

 

Reprise progressive


La fréquence des bus ne va pas revenir à la normale dès le déconfinement dans l'agglomération annécienne. A compter du 11 mai, "75% de l’offre habituelle sera assuré sur les lignes principales 1 à 7 du réseau urbain", informe la Sibra. Une cadence portée à 85% dès la semaine suivante. Voici le détail pour chaque ligne du réseau :
 
Le service s'arrêtera à 21 heures sur l'ensemble du réseau, mais il sera maintenu les dimanches et jours fériés. Les transports scolaires reprendront, eux, le 18 mai. Les nouveaux horaires sont consultables dès maintenant sur le site de la Sibra et sur l'application mobile.

 

Masque, distanciation...


Le masque sera de rigueur à partir de 11 ans dans l'ensemble du réseau de bus à compter de lundi. Les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros. Sur le réseau Sibra, d'autres mesures d'hygiène vont être mises en place, comme que la "désinfection quotidienne des véhicules", une équipe dédiée se consacrera "aux barres de maintien et aux boutons d’arrêt".
 
Un distributeur de gel hydroalcoolique par bus sera mis à la disposition des voyageurs. Et un siège sur deux sera neutralisé pour garantir la distanciation physique. "Chaque véhicule est désormais équipé de cloisons en plexi permettant d’isoler le poste de conduite et de garantir la distanciation entre les conducteurs et les usagers", précise la Sibra. Les voyageurs se verront rappeler les mesures sanitaires à appliquer au travers d'affiches qui vont être placardées sur l'ensemble du réseau.
 
Ces affiches vont être placardées sur l'ensemble du réseau de bus à Annecy.
Ces affiches vont être placardées sur l'ensemble du réseau de bus à Annecy. © Sibra / DR

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé transports en commun économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter