Annecy. 9 vidéos ludiques pour expliquer les gestes barrière aux enfants

A la veille du coup d'envoi du festival international du film d'animation, gros plan sur 9 vidéos qui expliquent les gestes barrières aux enfants pour lutter contre le coronavirus. Des vidéos ludiques créées par un studio d'animation d'Annecy à partir de dessins de l'illustratrice Coeur d'artiflo.

Le studio d'animation INTHEBOX à Annecy
Le studio d'animation INTHEBOX à Annecy © France 3 Alpes

Alors que le coup d'envoi du Festival international du film d'animation sera donné demain pour une édition inédite, 100% numérique, gros plan sur 9 vidéos créées par un studio d'animation d'Annecy durant la période de confinement. Des vidéos à destination des enfants qui illustrent les gestes barrière.

Ces films ont été réalisés par le studio d’animation InTheBox d’après des dessins de Cœur d’artiflo.

Faciliter le déconfinement pour les enfants

L'objectif était de dédramatiser la situation face à la reprise progressive dans les écoles et les centres de loisirs en expliquant simplement et de façon ludique les règles d'hygiène et de distanciation sociale.

"L’idée des dessins animés, c’est de donner de la vie à des messages, pour que les enfants se rendent compte que tous ces gestes peuvent être faits de manière ludique, dans un univers cohérent pour eux et qui leur parle" explique Madjid Chamek, directeur du studio InTheBox.

Les vidéos débutent toutes par une interpellation "Hey ! les p'tits loups ! Les gestes à retenir pour me protéger et protéger les autres". Elles expliquent ensuite chacune un geste différent. Par exemple, pour tousser dans ton coude, tu fais un dab !

Les Gestes Barrières à Retenir - Le Dab from Swan France / Les Films du Cygne on Vimeo.

 

Des films libres de droit pour les utilisations non commerciales

Tous les films sont accessibles gratuitement pour  les écoles, les centres de loisirs et les particuliers. Vous pouvez les télécharger sur lesptitsloups.tv

Le studio annécien traduit actuellement ses films dans 10 langues pour qu'ils soient accessibles dans le monde entier.

Le projet, lancé en autoproduction, a rapidement trouvé les soutiens des villes d’Annecy, Capitale Internationale du Film d’Animation, de Saint-Mandé, de Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, ainsi que de nombreux contributeurs de KissKissBankBank, en partenariat avec l’UNESCO.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du film d'animation d'annecy cinéma culture coronavirus/covid-19 coronavirus : conseils pratiques société solidarité