• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le retour des alpages a attiré du monde à Annecy, en Haute-Savoie

© Françoise Guais
© Françoise Guais

Toute la journée, les rues du vieil Annecy étaient noires de monde, ce samedi 8 octobre. La traditionnelle fête de l'alpage a réuni petits et grands autour de démonstrations de vieux métiers, de défilés des troupeaux et de dégustations de produits du terroir.

Par Aurore Trespeux

Chaque année au début de l'automne, Annecy organise une grande fête traditionnelle et folklorique. Sorte de retour aux sources, elle permet de redécouvrir les traditions de la Venise des alpes.

Ce samedi, les curieux sont venus nombreux pour assister à la descente des troupeaux de l'estive où ils ont passé l'été. Pour patienter entre deux animations folkloriques, les Annéciens ont pu déguster des produits régionaux et découvrir ou redécouvrir les différentes facettes de l'artisanat et des traditions savoyardes.

Reportage Françoise Guais et Joëlle Ceroni
Fête de l'alpage à Annecy


Sur Instagram, la fête de l'alpage a été célébrée comme il se doit.

No visit to the Alps is complete until you celebrate the season with a huge festival! #annecy

Une photo publiée par Diane Wagner (@dianeewagner) le

#retourdesalpages #annecy #france #festival

Une vidéo publiée par Tamer Balkanlı (@tamerbalkanli) le


#retourdesalpages #annecy #france #festival

Une vidéo publiée par Tamer Balkanlı (@tamerbalkanli) le

#alpage #vaches #automne #almabtrieb #alpes #tradition #annecy #france

Une photo publiée par Antonia (@toni_ha) le

#retourdesalpages #annecy #france #festival #stbernarddog

Une vidéo publiée par Tamer Balkanlı (@tamerbalkanli) le

Retour des #alpages #annecy #montagne #hautesavoie #haute-savoie #hotels #week-end dans les alpes

Une vidéo publiée par Au Vieux Moulin *** (@auvieuxmoulin) le

Descente des alpages... Avec ou sans genepy?! #cordesalpes #annecy @babathl @savoiemontblanc

Une photo publiée par Marie-laure Brunet (@marielaure.brunet) le






Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus