Handicap : "On ne peut pas juger sur la base de ce que l'on voit", l'Annécienne Lisa Bourbon élue Miss Handi France 2024

Originaire d'Annecy, en Haute-Savoie, Lisa Bourbon vient d'être couronnée Miss Handi France 2024 ce samedi 11 mai. Autiste Asperger, la jeune femme est par ailleurs atteinte de troubles de l'hypermobilité musculaire, et souhaite se servir de son titre pour sensibiliser au handicap invisible.

Lorsque nous l'avions rencontrée en décembre 2023, Lisa Bourbon, 23 ans, nous avait partagé son ambition de "mettre des étoiles dans les yeux de tout le monde" lors de l'élection Miss Handi France 2024. C'est désormais chose faite, car l'Annécienne d'origine, qui vit à Grenoble où elle enseigne l'anglais à des élèves de collège, a remporté le titre national ce samedi 11 mai.

"C'est une grande joie (...) en toute honnêteté, je pense qu’on était toutes méritantes pour ce titre. Cela étant, il ne peut y avoir qu'une seule écharpe. Je ne sais pas exactement ce que j’ai en plus que les autres, mais je fais toujours tout à fond", se réjouit-elle.

Sensibiliser au handicap invisible

La jeune femme souffre de troubles de l'hypermobilité musculaire, une pathologie rare qui atteint notamment ses articulations et qui l'oblige à se déplacer en fauteuil de manière occasionnelle. Elle est par ailleurs atteinte du syndrome d'Asperger - qui fait partie des troubles du spectre autistique (TSA) - décrit par certains spécialistes comme "le plus invisible des handicaps invisibles"

"Il faut savoir que 80 % des handicaps sont invisibles. Les gens doivent comprendre qu'invisible n'est pas synonyme d'inexistant et qu'on ne peut pas juger sur la base de ce que l'on voit. Durant ces 3 jours d'élection, à aucun moment, mon handicap n'a pas été remis en cause et je n'ai rien eu à prouver. Dans d'autres événements, c'est l'inverse, les gens ne comprennent pas ce que veut dire Handi", explique-t-elle. 

Le concours que j’ai remporté me donne une étiquette, une voix et une légitimité pour parler du handicap. Malheureusement, c'est comme cela que ça fonctionne dans notre société.

Lisa Bourbon, Miss Handi France 2024.

Pour Lisa Bourbon, être élue Miss Handi France 2024 représente plus qu'un "rêve de petite fille". Elle voit en ce titre une opportunité d'initier des projets qu'elle aurait peut-être eus du mal à réaliser sans cette couronne. 

"Le concours que j’ai remporté me donne une étiquette, une voix et une légitimité pour parler du handicap. Malheureusement, c'est comme cela que ça fonctionne dans notre société", explique celle qui a fait du handicap invisible son combat. "C’est quand même une grande représentation autour du handicap. L’objectif pour moi c’est de sensibiliser et de parler du handicap", poursuit-elle.

Un salon de l'autisme en septembre ? 

Alors que son titre de Miss Handi France 2024 lui offre une tribune pour sensibiliser le public à ces réalités souvent méconnues, Lisa Bourbon a déjà des projets concrets. Elle souhaite par exemple organiser "un salon de l'autisme et du chien d'assistance" au mois de septembre prochain. Une initiative qui vise à offrir un espace de dialogue et de soutien aux personnes concernées.

Très active sur les réseaux sociaux, elle documente régulièrement l'état de son corps et de sa maladie, partageant des vidéos explicatives sur ses symptômes afin de sensibiliser le public. En tant que Miss Handi France, elle souhaite aussi "promouvoir davantage le tour de cou tournesol ", qui met en lumière le handicap invisible des personnes qui en portent.  "Ça permet de montrer de manière discrète qu’on peut avoir des besoins particuliers", explique-t-elle. 

Professeure d'anglais, la jeune Miss Handi France a fait le choix de se mettre en disponibilité le temps du concours. C'est donc avec une couronne et une écharpe de Miss qu'elle retournera prochainement dans les salles de classe.