Haute-Savoie : un fort risque d'avalanche relevé "sur tous les massifs", avertit la préfecture

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen
Illustration. Un important risque d'avalanche a été relevé, ce mercredi 1er décembre, par la préfecture de Haute-Savoie.
Illustration. Un important risque d'avalanche a été relevé, ce mercredi 1er décembre, par la préfecture de Haute-Savoie. © Jean-Pierre Clatot/AFP

La préfecture de Haute-Savoie a fait savoir, ce mercredi 1er décembre dans un communiqué, qu'un fort risque d'avalanche concernait tous les massifs du département, suite aux importantes chutes de neige de ces derniers jours.

Depuis la fin de la semaine dernière, la neige ne cesse de s'accumuler en altitude. Ce mercredi 1er novembre, la préfecture de Haute-Savoie a décidé d'avertir le public et les amateurs de glisse d'un fort risque d'avalanche "sur tous les massifs du département".

Le communiqué de la préfecture explique que "compte tenu des accumulations importantes de neige fraîche tombées depuis la fin de semaine dernière, l’estimation du risque d’avalanche est fort (niveau 4 sur 5) pour les massifs des Aravis, du Chablais et du Mont-Blanc".

Depuis le samedi 27 novembre, de nombreuses précipitations apportent des chutes de neige en altitude. Sur certains massifs, il est tombé près d'un mètre en l'espace de trois jours.

Les déclenchements d'avalanches spontanées resteront rares "sauf en pentes raides". Mais, des départs d'avalanche pourraient se produire au passage d'un skieur ou d'un randonneur, surtout au-dessus de 1 500 mètres d'altitude, à cause d'une neige fraîche mal stabilisée.

La préfecture recommande aux skieurs et aux randonneurs "de tout niveau" de :

  • Se renseigner sur les conditions (météo, état du manteau neigeux…) et préparer sa sortie de façon minutieuse ;
  • Se renseigner auprès des professionnels de la montagne et des mairies avant toute sortie, de signaler son itinéraire et d’être correctement équipé (pelle, sonde, détecteur de victimes d’avalanche…) ;
  • D’être attentif aux moindres signes de danger (petite coulée…) et de savoir renoncer si les conditions se dégradent ;
  • De fréquenter des pentes de moins de 30° et de rester à distance des versants pour éviter les phénomènes de déclenchements à distance.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.