PHOTOS. Comète Neowise : les magnifiques clichés d'un astronome amateur en Haute-Savoie

Un astronome a dégainé son appareil photo très tôt ce dimanche pour immortaliser le passage de la comète Neowise en Haute-Savoie. Un phénomène rare auquel les amoureux de l'espace pourront assister jusqu'à la fin du mois.
Un astronome amateur, installé au sommet du Semnoz, a capturé le passage de la comète Neowise.
Un astronome amateur, installé au sommet du Semnoz, a capturé le passage de la comète Neowise. © André Montaud / DR
Le réveil a sonné à 3h45 ce dimanche 12 juillet chez André Montaud. Mais le spectacle auquel il a assisté valait la peine de sacrifier quelques heures de sommeil. Du haut du Semnoz, la montagne qui surplombe Annecy en Haute-Savoie, l'astronome amateur a vu passer la comète Neowise. En bon passionné, il n'a pas manqué d'en faire quelques clichés.

"C'est exceptionnel de voir une comète très brillante comme celle-ci, explique André Montaud. La dernière, c'était il y a quatre ou cinq ans." Lorsqu'il a installé son appareil photo, le ciel était encore bien sombre, laissant apparaître la comète et sa traîne brillant de mille feux.
 
L'astronome amateur a pris plusieurs clichés de la comète Neowise dans le ciel de la Haute-Savoie.
L'astronome amateur a pris plusieurs clichés de la comète Neowise dans le ciel de la Haute-Savoie. © André Montaud / DR

Elle sera visible tout le mois de juillet, mais déclinera progressivement en luminosité jusqu'à disparaître. André Montaud l'a admiré jusqu'à l'aube ce dimanche. "Le ciel est devenu rougeoyant. Le passage de la comète est presque aussi beau que le spectacle du lever du soleil", décrit le passionné d'astronomie.

Ceux qui souhaitent apercevoir Neowise ne sont pas obligés de se lever aux aurores comme André Montaud. "On peut aussi l'apercevoir en début de nuit, à partir de 23 heures. Il faut se rendre sur un site avec un horizon Nord-Est dégagé. Le mieux reste de l'observer le plus tôt possible par rapport au lever du soleil", conseille-t-il.
 
André Montaud est resté jusqu'au lever du jour pour photographier la comète Neowise.
André Montaud est resté jusqu'au lever du jour pour photographier la comète Neowise. © André Montaud

Et il n'est pas le premier Haut-Savoyard à immortaliser le passage de la comète. Le 8 juillet, Emmanuel Paoly, vice-président du club d'astronomie de Saint-Gervais, a eu la même idée. Amoureux de l'espace, il décrivait une "rencontre rare", expliquant où et comment voir la comète dans les meilleures conditions.

 
C'est quoi une comète ?
Les astronomes du monde entier se prennent de passion pour la comète Neowise. Ces petits corps célestes sont "d'énormes blocs de glace, de la neige sale", explique Sébastien Fontaine, directeur du planétarium du Palais de la découverte à Paris à franceinfo.

"Quand ces boules de neige sales s'approchent du soleil, ce qu'a fait la comète Neowise il y a quelques semaines, la glace va fondre tout simplement et quand la glace fond, ça libère des tonnes de gaz et de poussière", ajoute l'astronome. Résultat : quand ce phénomène se produit, les queues de comètes apparaissent dans le ciel, pour le plus grand bonheur des amoureux de l'espace.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie culture sciences espace photographie art