• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sécheresse et canicule. Le niveau du lac d'Annecy baisse... inexorablement

Il faut aller embarquer au large, faute de profondeur / © Yves-Marie Glo
Il faut aller embarquer au large, faute de profondeur / © Yves-Marie Glo

Chaque matin, le Service de Propreté Urbaine de la ville d'Annecy mesure le niveau du lac à l'aide d'une échelle de mesure du Pont de la Halle. Ce lundi 6 août, il s'établit à 56 centimètres. Il a baissé de 24 centimètres depuis le début de l'été. Et le phénomène s'accentue.

Par France 3 Alpes

"Un été normal, à cette même époque de l'année, il serait plutôt de 70 cm" commente un agent de la ville qui précise : "c'est bas par rapport aux autres années. Mais à titre de comparaison durant la canicule de 2003, il était 15 ou 20 cm plus bas".

Le phénomène s'accentue. Aucun problème d'approvisionnement en eau potable, mais parfois quelques soucis de logistique, pour les exploitants d'embarcations touristiques, comme pour les pédalos, ou les bateaux à moteurs.

Conséquences : il a fallu déplacer des zones d'embarquement, interdire l'accès à certains pontons, faute de profondeur, et par mesure de sécurité. Le sable des petites plages aussi, a reculé.

Reportage Marion Feutry, Yves-Marie Glo & Eric Achard


 

Sur le même sujet

finale OL Barça

Les + Lus